Lazard AM: changement de paradigme pour la médecine numérique

Stefan Wimmer, Lazard Asset Management

2 minutes de lecture

La numérisation de la médecine avance, mais lentement. Ce qui ouvre d’excellentes opportunités aux investisseurs.


©GettyImages

La numérisation a été le révélateur d’innovations disruptives dans les secteurs les plus variés. Celui de la santé quant à lui a longtemps fait preuve d’une certaine immunité contre la numérisation et la disruption. Cela provient d’une part de la lourdeur de la réglementation du secteur, et aussi d’une industrie fragmentée et plutôt décentralisée. Mais c’est en train de changer.

Des conditions optimales générées par une croissance exponentielle des données et de la puissance de traitement

La disponibilité des données de santé augmente à un rythme exponentiel. Les raisons sont à chercher dans les réalisations technologiques de la génomique, les considérables réductions de coûts de séquençage des «éléments constitutifs de la vie» comme l’ADN, l’ARN et les protéines, et le nombre croissant de données vitales enregistrées en continu par les wearables et autres dispositifs IoT (Internet of Things). La quantité et la complexité des données biologiques sont aujourd’hui énormes. Pour en tirer des enseignements médicaux, il faut avoir recours à l’intelligence artificielle et à l’apprentissage automatique (Machine Learning). Ces dernières années, l’augmentation considérable de la puissance de traitement ainsi que la disponibilité du cloud computing ont rendu possible l’analyse structurelle de ces ensembles de données.


 

Kosten pro Genom = Coût par génome
Source: U.S. National Human Genome Research Institute (NHGRI)

 

La santé numérique, terrain fertile pour les jeunes entreprises

Ces évolutions ont pour conséquence une envolée du nombre d’entreprises nouvelles crées dans le secteur de la santé numérique. Cela se reflète dans les montants investis ces dernières années dans les entreprises de santé numérique par les investisseurs en capital-risque. Pour la seule année 2020, ces montants ont bondi de 66% pour atteindre 14,8 milliards de dollars.

 

L’innovation dans le secteur de la santé ne connaît pas de limites

La santé numérique ne se borne pas à la télémédecine et aux dossiers médicaux électroniques. Elle va également au-delà d’une tendance à court terme liée à la pandémie de COVID-19. Nous sommes d’avis que nous vivons les prémisses d’une transformation fondamentale du secteur de la santé qui englobe tous les domaines: de nouveaux médicaments sont découverts et développés grâce aux technologies numériques. Des études cliniques peuvent être menées par l’intermédiaire de smartphones et des groupes placebo simulés à l’aide de données cliniques. L’intelligence artificielle reconnaît des modèles dans les données de laboratoire qui permettent par exemple de dépister un cancer à un stade précoce. De nouvelles thérapies sont écrites sous forme de code génétique. Des anticorps sont sélectionnés à l’aide d’une technologie de puce optoélectronique. Ou bien des appareils médicaux envoient automatiquement dans le cloud des données de traitement pour une analyse complémentaire.

Un investissement visionnaire

La forte dynamique d’investissement récemment observée dans le secteur de la santé offre des conditions optimales pour une stratégie à gestion active. L’approche fondamentale et à long terme de l’équipe Digital Health de Lazard s’appuie sur les principaux changements de paradigme dans le secteur de la santé. L’accent est mis sur les tendances suffisamment importantes pour présenter d’intéressantes opportunités d’investissement sur plusieurs années. Cette approche est mise en œuvre avec succès depuis le lancement de la stratégie en 2016.

Autrefois, l’innovation dans le secteur de la santé était quasi inextricablement liée aux risques binaires associés aux résultats des essais cliniques pour le développement de médicaments. Aujourd’hui, la santé numérique offre aux investisseurs une opportunité de croissance alternative qui suit essentiellement les tendances et les changements durables du secteur.

La durabilité est au cœur de Lazard Digital Health

Les questions environnementales, sociales et de gouvernance (ESG) représentent un aspect important de l’analyse fondamentale des entreprises du secteur de la santé numérique. L’horizon de placement long de la stratégie d’investissement soutient ces considérations de durabilité ainsi que les objectifs à long terme de toutes les parties prenantes. La numérisation dans le secteur de la santé publique est ainsi en mesure de conduire, entre autres, à des réductions de coûts et donc à un meilleur accès aux soins.

Des perspectives d’avenir optimistes

Même si la pandémie de COVID-19 a accéléré la numérisation, nous avons la conviction que nous n’en sommes qu’au début. Les consommateurs adoptent plus que jamais les technologies numériques, les entreprises investissent des sommes record dans la numérisation et les budgets de recherche explosent. Difficile d’imaginer de meilleures conditions et perspectives à cet égard pour les années à venir. A notre avis, les investisseurs devraient s’intéresser à ce sujet passionnant et riche en opportunités s’ils veulent tirer profit des tendances et changements à long terme.

 

L’équipe Lazard Asset Management de Suisse se tient à votre disposition pour répondre à vos questions et pour plus d’informations.
 
Lazard Asset Management Suisse
Usteristrasse 9, 8001 Zurich
Tél : +41 43 888 64 80
Email : [email protected]
www.lazardassetmanagement.com

A lire aussi...