Coronavirus: nouvelle prolongation de l’indemnité en cas de RHT

AWP

1 minutes de lecture

L’aide servant à maintenir les places de travail temporairement menacée est étendue jusqu’à fin juin.

La procédure sommaire pour l’indemnité en cas de réduction de l’horaire de travail (RHT) a été prolongée jusqu’au 30 juin, a décidé vendredi le Conseil fédéral. Ces modifications de l’ordonnance COVID-19 assurance-chômage entrent en vigueur le 1er avril.

Le délai d’attente est également supprimé jusqu’à cette date. Compte tenu des mesures en vigueur au niveau national, les demandes d’indemnité en cas de RHT restent nombreuses, souligne le gouvernement. De nombreuses entreprises pourraient encore y recourir après le 31 mars 2021.

Depuis le début de la crise du coronavirus, le recours à l’indemnité en cas de RHT évolue selon la situation épidémiologique et des mesures prises par les autorités pour endiguer la pandémie. D’abord décidée jusqu’au 31 août 2020, la mesure a été prolongée à plusieurs reprises. La RHT sert à maintenir les places de travail temporairement menacée.

La procédure simplifiée signifie que les heures effectuées en plus en dehors de la période de RHT ne sont pas déduites. Le revenu tiré d’occupations provisoires n’est pas lui soustrait de l’indemnité en cas de RHT. La suppression du délai d’attente permet d’éliminer un frein au versement de l’indemnité en cas de RHT.

A lire aussi...