BCV: motion pour ne pas investir dans les énergies fossiles

AWP

1 minutes de lecture

Le chef du groupe écologiste au Grand Conseil Vassilis Venizelos veut que l’Etat de Vaud demande à la BCV de renoncer à investir dans les énergies fossiles.

La Banque cantonale vaudoise (BCV) est invitée à ne pas investir dans les énergies fossiles. Une motion du Vert Vassilis Venizelos a été renvoyée mardi au Conseil d’Etat.

L’Etat de Vaud dispose «d’un levier puissant» pour lutter contre le changement climatique grâce à la Banque cantonale vaudoise (BCV). Il faut qu’il lui demande de renoncer à investir dans les énergies fossiles, a expliqué le chef du groupe écologiste au Grand Conseil.

La réorientation des placements financiers est nécessaire, avec un objectif plus durable. Il faut développer la cohérence contre le réchauffement climatique, surtout que les investissements dans les énergies fossiles peuvent se révéler «vulnérables», a souligné Vassilis Venizelos.

Selon le Vert, «il est tout à fait possible» pour l’Etat de réorienter les investissements de la banque. Ou alors une modification de la loi devrait préciser la mission de la banque en faveur de placements responsables, a poursuivi l’élu.

A lire aussi...