Suivi de Sika par Bordier

Frédéric Potelle, Bordier & Cie

1 minutes de lecture

Le groupe confirme une croissance à deux chiffres de l’Ebit 2019 à paraître et ses ambitions à horizon 2023.

Sika a publié des ventes et une croissance organique légèrement inférieures aux attentes pour 2019 et confirmé ses objectifs moyen terme. Le titre est confirmé dans la liste Core Holdings; le cours actuel égal à notre valorisation fondamentale, n’est pas un niveau d’achat.

Les ventes, à 8,11 milliards de francs (2-3% sous les attentes du consensus) progressent de 14,4%, dont 13% d’effet périmètre essentiellement lié à l’intégration de Parex, -1,9%d’effets de change. La croissance organique ressort à 3,3%, après 5,9% en moyenne sur les trois dernières années et contre un consensus – des attentes de 4-5% selon nous.

Sur l’année, Sika a intégré quatre acquisitions dont Parex (présent dans vingt pays), signé une acquisition supplémentaire et ouvert sept usines à travers le monde, confirmant son statut de croissance.

Le groupe confirme une croissance à deux chiffres de l’Ebit 2019 à paraître (nous projetons 14%) et ses ambitions à horizon 2023, i.e. une croissance annuelle de 6-8%et une marge d’Ebit de 15-18% en 2021 (nous projetons 15,4%, contre 13,8% en 2019).

Nous confirmons le titre dans notre liste Core Holdings, avec une valeur fondamentale de 176 francs… soit le cours du jour (-2,7%, en hausse de 40,1% sur un an) et signalerons le moment venu un point de rachat.

A lire aussi...