Green bonds: la forte avancée encore loin des accords de Paris

S&P Global Ratings

1 minutes de lecture

Les montants des obligations vertes émises par les 200 principales banques notées dans le monde ont presque été multipliés par 20 depuis 2014.

Entre 2014 et 2017, les montants d’obligations vertes émises par les 200 principales banques notées dans le monde sont passés de 1,5 milliard de dollars à 27 milliards, et leur part de 4% à 16% du total des émissions vertes. Le nombre de banques concernées est passé de 5 à 72.

  • Malgré une croissance rapide, les montant de green bonds émis par les banques restent très en-deçà de ceux que l’OCDE estime nécessaires pour atteindre les objectifs de l'accord de Paris.
  • Les énergies renouvelables et les bâtiments écologiques représentent le gros des projets financés.
  • En raison de la nature de ces projets, les obligations vertes des banques devraient obtenir une évaluation dans les deux premiers quartiles de notre Green Evaluation.

 

A lire aussi...