L'exposition «silencieuse» des assureurs au cyber-risque

S&P Global Ratings

1 minutes de lecture

Les polices n'incluent ou n'excluent pas toujours explicitement ce type de couverture, exposant ainsi les assureurs à des pertes liées à des litiges inattendus.

Les cyberattaques et les pertes financières qui peuvent en découler sont en augmentation. La complexité et la sophistication des cyberattaques ont nettement évolué en 2020, et avec elles la nature des risques

Pourtant, le marché de la cyberassurance reste sous-développé et la couverture de ces risques est souvent intégrée à des polices d'assurance qui ne leur sont pas initialement destinées.

Par ailleurs, les polices n'incluent ou n'excluent pas toujours explicitement ce type de couverture, exposant ainsi les assureurs à un cyber-risque «silencieux», soit des pertes liées à des litiges inattendus.

Le développement de produits dédiés de cyberassurance permettrait à la fois de réduire ce risque et de clarifier l'étendue de la cybercouverture pour les assurés.

Les assureurs dotés de cadres de gestion des risques sophistiqués et ceux investissant dans la cyberexpertise sont les mieux placés pour récolter les bénéfices de produits d’assurance spécifiques.

A lire aussi...