Les small et mid cap: des pépites de croissance

Guillaume Puech, La Financière de l’Echiquier

1 minutes de lecture

L’univers des small et mid cap européennes est un gisement d’opportunités, propice à la gestion active… à condition d’être agiles et sélectifs.

 

Depuis plus de dix ans, en Europe, la classe d’actifs surperforme les larges cap. Son univers d’investissement offre davantage de projets de forte croissance et autonomes du cycle. Or la croissance des bénéfices constitue pour La Financière de l’Echiquier le premier driver de la performance boursière. Les small et mid cap sont également moins volatiles, tout particulièrement depuis quelques années : moins sensibles aux mouvements de flux de capitaux qui affectent les large cap, ces valeurs sont de plus peu exposées aux émergents, où l’activité peut être plus volatile.

Les atouts de cet univers sont nombreux, parmi lesquels une profondeur de cote dont le renouvellement est alimenté par des introductions en Bourse, une exposition à la reprise de la croissance européenne ainsi qu’un important levier de performance par le biais des opérations de fusions-acquisitions de ces dernières années. Notre fonds Echiquier Agenor, dédié exclusivement aux moyennes valeurs, a notamment bénéficié début 2018 des rachats de NETS, acteur danois des services de paiements, de YOOX NAP, société italienne de distribution textile en ligne ou encore de COM HEM, câblo-opérateur suédois.

La performance à long terme est portée par la capacité d’une entreprise
à générer une amélioration soutenable de ses résultats.

Grâce à leurs exposition locale et à des positionnements de niche, les entreprises de ce vivier d’investissement parviennent à capter une part importante de l’amélioration de la conjoncture économique européenne. Une tendance qu’illustrent les bonnes publications des valeurs en portefeuille, notamment celles du spécialiste suédois des pompes à chaleur NIBE, du fabricant de machines à eau gazeuse SODASTREAM ou encore d’IMCD, distributeur de produits chimiques de spécialité.

Parce que – nous en sommes convaincus – la performance boursière à long terme est portée par la capacité d’une entreprise à générer une amélioration soutenable de ses résultats, nous parcourons l’Europe à la recherche des meilleurs projets de croissance.

HALMA plc, conglomérat industriel britannique, en est un bon exemple. Le groupe est doté d’un business model redoutable, alliant une diversification géographique et sectorielle de ses marchés sous-jacents, des présences fortes sur des niches à forte profitabilité, de la criticité produit qui autorise une bonne maîtrise des prix et une forte conversion et génération de Free Cash Flow pour continuer à se développer par croissance externe.

Les small et mid cap européennes représentent donc une formidable alternative aux gestions large cap, dont les nombreux avantages justifient de s’y exposer dans toutes les diversifications de  portefeuilles La bonne résistance de la performance d’Echiquier Agenor en début d’année vient renforcer cette conviction.