Les perdants de la guerre commerciale

DWS

1 minutes de lecture

Graphique de la semaine de DWS. La guerre commerciale entre États-Unis et Chine a déjà entraîné l'effondrement des exportations de soja américaines.


Récolte de soja dans l'Indiana. ©Keystone

Ce qui a commencé comme un banal conflit commercial s’est transformé en véritable guerre. Au départ, les droits de douane concernaient certains biens, comme les machines à laver, les panneaux solaires ou l'aluminium. Depuis, le champ d'application des tarifs punitifs s'est élargi, avec une menace de prélever des droits sur tous les produits chinois exportés vers les États-Unis. En raison du volume relativement faible des exportations américaines vers la Chine, il s'est avéré plus difficile pour Pékin de prendre des mesures de rétorsion uniquement tarifaires.

«Il n'est pas étonnant que les agriculteurs américains
souffrent encore plus des mauvaises conditions météorologiques.»

Mais la Chine a trouvé les moyens de rétorquer efficacement. En s'approvisionnant en soja dans d'autres pays par exemple. Comme le montre notre graphique de la semaine, les exportations américaines de soja vers la Chine ont chuté de 80%, ce qui est considérable. «Il n'est pas étonnant que les agriculteurs américains souffrent encore plus des mauvaises conditions météorologiques», souligne Darwei Kung, chef du secteur des commodities chez DWS.

Tous les regards sont maintenant tournés vers les deux présidents, car on attend les négociations en marge de la réunion du G20 à Osaka. Espérons qu'ils trouveront un compromis. Sinon, les difficultés économiques pourraient bien s'étendre à d'autres secteurs de l'économie américaine et au-delà.