Le coronavirus pousse l'or vers son plus haut depuis 7 ans

Nitesh Shah, WisdomTree

1 minutes de lecture

Poussé par la crainte du coronavirus, l'actif refuge s’approche du cours le plus haut des sept dernières années.

L'or s’approche de son cours le plus haut de ces sept dernières années, les craintes liées aux coronavirus incitant les investisseurs vers cet actif historiquement considéré comme valeur refuge. Le nombre des décès dus au coronavirus a franchi le seuil des 2 000 en Chine, alors qu'il y a eu 2010 décès dans le monde entier. Au niveau mondial, il y a eu plus de 75 000 cas de la maladie.

Les bourses semblaient se désintéresser des effets du virus, jusqu'à ce qu'hier, Apple Inc. annonce que ses bénéfices risquent d’être très fortement impactés, du fait que le virus pose des problèmes au niveau  des chaînes d'approvisionnement. Or, Apple, qui représente près de 5 % du S&P500, influence considérablement le sentiment des investisseurs.

L'or étant une valeur refuge « naturelle » en période de stress, il a une nouvelle fois fait la preuve de cette qualité en franchissant pour la première fois depuis sept ans le seuil psychologique de 1600 dollar l'once.