L’abonnement gagnant

Nolan Hoffmeyer, Thematics AM

1 minutes de lecture

L’économie de l’abonnement, un thème d'investissement porteur qui façonne l'avenir de la consommation.

Ces dix dernières années, il a été possible d’observer une augmentation constante et régulière du nombre d’industries et d’entreprises ayant mis en place un système d’abonnement afin de monétiser leur offre et, dans la majorité des cas, cette démarche s’est révélée payante. L'abonnement, qui a fait la fortune de Netflix ou de Spotify, n'est pas simplement un mode de consommation en plein essor mais également un thème d'investissement porteur. Le principe est d'investir dans des sociétés qui, au lieu de vendre un produit vedette, offrent une gamme diversifiée de produits par le biais d'un abonnement mensuel ou annuel.

Les entreprises ayant adopté ce modèle commercial attirent de plus en plus de clients qui privilégient aujourd'hui l'utilisation et l'expérience et se détournent du concept de propriété, une véritable tendance qui façonne l'avenir de la consommation. L’essence même d’un abonnement, c’est de ne pas posséder le produit ou le service concerné. Selon des enquêtes récentes, 68% des adultes n’accordent plus la même valeur à la propriété et estiment qu’elle ne reflète pas nécessairement leur profil et leurs valeurs. Par ailleurs, 70% des adultes estiment que l'entretien et les coûts induits par la propriété de biens matériels sont conséquents, et préfèrent donc s'abonner à un service dédié. L’économie de l'abonnement présente aussi des vertus responsables dans la mesure où elle met fin d'une certaine manière à l'obsolescence programmée.

Les abonnements sont une source de revenu récurrente,
il y a donc une meilleure visibilité sur les revenus.

L’économie de l’abonnement est donc un thème d'investissement innovant et durable qui est, par ailleurs, soutenu par quatre moteurs de croissance séculaires: l’évolution démographique, la mondialisation, l'innovation et la raréfaction des ressources.

L'univers d'investissement

Le thème de l’économie de l’abonnement étant en pleine croissance, l’univers d’investissement est profond et plus varié qu’il n’y parait. Les plus connus au sein de cet univers sont les acteurs du «streaming» vidéo ou musical, mais le secteur, favorisé par l'essor des technologies du numérique, est beaucoup plus vaste. On y trouve notamment les opérateurs télécoms, figure historique avec les abonnements de téléphonie mobile, la distribution – avec la chaîne de supermarchés américains Costco ou le fournisseur de kits de repas allemand Hello Fresh. Mais l'abonnement permet aussi l'utilisation de salles de sport ou l'accès à des véhicules et à des jeux vidéo.

Les abonnements sont une source de revenu récurrente, il y a donc une meilleure visibilité sur les revenus. De fait, cela incite les sociétés à développer leurs plateformes de souscription, à être plus flexibles dans leurs offres et à renforcer leurs équipes de recherche et développement afin d'avoir une longueur d'avance sur leurs concurrents.

Constitution du portefeuille

Afin de pouvoir être agile et saisir les meilleures opportunités, un portefeuille devrait comprendre plus entre 40 et 50 sociétés. Il est également important de ne pas avoir de contrainte géographique, capitalistique et sectorielle. Finalement, l’intégration des facteurs ESG dans le processus décisionnel d’investissement est un élément qui peut faire la différence est qui doit aller de pair avec des convictions fortes et une vision de long terme.