Investissement ESG: une croissance spectaculaire

François Millet, Lyxor ETF

2 minutes de lecture

L’investissement ESG a atteint un record de popularité en 2019. Quels sont les facteurs qui expliquent cette croissance spectaculaire?

Conditions de travail, égalité des sexes, transparence du reporting ou encore impact climatique – plus que jamais, les investisseurs posent des questions délicates aux entreprises et remettent en cause la philosophie du «rendement à tout prix». Et les entreprises réagissent. Quelque 200 dirigeants de grands groupes américains, parmi lesquels Apple, Walmart et Amazon, ont récemment affirmé dans une déclaration commune que la valeur actionnariale ne devrait plus être une priorité absolue. Ils entendent en outre recentrer leur engagement sur leurs employés, clients et fournisseurs ainsi que sur l’environnement et la société en général.

Quels sont les moteurs de croissance de l’investissement vert?
  1. Les récentes crises financières. La crise financière mondiale de 2007-2008 et les polémiques autour de certaines entreprises (scandale Volkswagen ou encore marée noire causée par la plateforme Deepwater Horizon de BP) ont prouvé aux investisseurs que se concentrer sur le court terme présentait des risques, tout comme négliger leur propre engagement au sein des sociétés dont ils sont actionnaires. Dans plusieurs cas très médiatisés, ces scandales ont fortement plombé les cours des actions et généré des turbulences sur les marchés financiers – incitant les investisseurs à désormais filtrer les entreprises sur la base des pratiques ESG.
  2. Réchauffement climatique: une prise de conscience accrue. De plus en plus d’investisseurs reconnaissent l’ampleur et l’impact potentiel du réchauffement climatique. La tendance à la réduction des gaz à effet de serre et à l’utilisation accrue des énergies renouvelables observée à l’échelle mondiale devrait avoir un impact sur les investissements dans l’énergie, mais aussi dans toutes sortes d’industries. Production alimentaire, approvisionnement en eau, sylviculture et tourisme, autant de secteurs que cette transition devrait révolutionner. Et les investisseurs sont de plus en plus conscients qu’obtenir des rendements à long terme passera par le soutien aux projets à faible émission de carbone et aux activités durables. Beaucoup optent ici pour une approche proactive en utilisant des filtres ESG en vue d’orienter les capitaux vers les leaders du changement.
  3. Une pression réglementaire qui s’accroît. Les autorités réglementaires poussent en outre les investisseurs professionnels à intégrer l’analyse et la divulgation des risques ESG dans le processus d’investissement fiduciaire. La plupart des gérants d’actifs de la planète (représentant 86'000 milliards de dollars d’encours sous gestion) sont désormais signataires des Principes pour l’investissement responsable (PRI) des Nations unies. Un pas de géant par rapport à dix ans auparavant.
Croissance des signataires des PRI


 

 

Construction de portefeuille ESG: où trouver la donnée?

De plus en plus de données ESG sont accessibles au public et permettent aux analystes d’évaluer la performance des entreprises sur la base de critères ESG.

La directive de l'UE sur le reporting extra-financier de janvier 2017 impose, par exemple, à toutes les sociétés européennes cotées en bourse et comptant plus de 500 salariés de publier dans leurs rapports annuels diverses informations concernant les questions liées à l’environnement, aux aspects sociaux, aux employés, au respect des droits de l’homme et à la corruption.

D'importantes initiatives politiques lancées récemment en faveur
de la durabilité sont ancrées dans la législation de nombreux pays.

Des bases de données ESG spécialisées tenues par des gouvernements, des ONG et des institutions universitaires, ainsi que des systèmes internes de notation ESG exploités par des agences extra-financières, aident également les investisseurs à obtenir un aperçu beaucoup plus détaillé de la performance ESG des entreprises.

D'importantes initiatives politiques lancées récemment en faveur de la durabilité sont désormais ancrées dans la législation nationale de nombreux pays. Citons ici l’accord de la conférence de Paris sur le changement climatique de 2015, dans le cadre duquel 195 pays se sont engagés à limiter le réchauffement planétaire à 2°C au-dessus des niveaux de l’ère préindustrielle.

De plus en plus, les indices de marché capturent ces efforts mis en oeuvre, permettant aux investisseurs d’acheter facilement un panier de sociétés sélectionnées sur la base de leurs pratiques ESG.

Quelle approche d’investissement pour son portefeuille ESG?

De nombreux investisseurs recourent à une sélection de titres active pour leurs portefeuilles ESG, mais une approche de gestion passive ou indicielle est tout aussi appropriée dans ce domaine. Les indices durables peuvent être utilisés pour concrétiser différentes approches d’investissement, dont l’intégration des critères ESG, les convictions en matière de durabilité ou les thèmes liés aux Objectifs de Développement Durable des Nations Unies.

Les indices sont appelés à jouer un rôle croissant
dans l’investissement durable.

Les stratégies passives ont démocratisé l’accès à faible coût aux marchés financiers, des caractéristiques qui s’accordent parfaitement avec les objectifs ESG. En outre, les approches passives et ESG sont toutes deux essentiellement fondées sur la donnée. Le fournisseur d’indices MSCI estime que 180 milliards de dollars ont été alloués à ses indices ESG entre 2014 et le deuxième trimestre 2019.

Les indices sont appelés à jouer un rôle croissant dans l’investissement durable. Les responsables politiques utilisent désormais des indices de référence comme instruments leur permettant d’infléchir les choix des investisseurs et de réorienter les flux d’investissements. On observe par ailleurs le développement d’une nouvelle génération d’indices ESG qui, plutôt que de servir uniquement d’outils d’évaluation des risques ESG, visent à avoir un impact mesurable, par exemple en soutenant la réalisation des objectifs de transition climatique du cadre COP21.