Guerre commerciale: l'or pourrait être gagnant

Chris Mahoney, Merian Global Investors

1 minutes de lecture

Les droits de douane élevés devraient booster les prix, ce qui pèsera à la fois sur le commerce mondial et la croissance.

Jusqu'à présent, la réaction du marché aux tarifs additionnels du président Donald Trump a été atténuée. Son ton optimiste reflète la conviction générale des investisseurs qu'une paix commerciale est encore possible dans un avenir pas trop lointain. Si ce consensus s'avère erroné et que les tarifs douaniers sont maintenus ou augmentés, il est probable que cela aura un impact à la fois sur les marchés financiers et sur l'économie réelle. 

Les droits de douane supplémentaires baissent à un moment où le volume du commerce mondial est déjà en forte baisse. Selon l'observatoire du commerce néerlandais, le Bureau d'analyse des politiques économiques, au cours des trois mois qui se sont écoulés jusqu'en février, les volumes des échanges commerciaux mondiaux ont chuté au rythme le plus rapide depuis une décennie. Alors que l'économie mondiale pourrait s'ajuster dans une certaine mesure en déplaçant le commerce et la substitution, nous nous attendons à ce que les droits de douane élevés - s'ils sont maintenus - augmentent les prix, ce qui pèsera à la fois sur le commerce mondial et la croissance. 

Si la Réserve fédérale américaine continue de réagir à cet environnement par une politique monétaire prudente en abaissant le taux directeur, nous nous attendons également à une baisse des taux d'intérêt nominaux. Les hausses de prix résultant des restrictions commerciales contribueraient à une hausse de l'inflation et, comme tous les autres paramètres demeureraient inchangés, les taux d'intérêt réels baisseraient. Dans ce scénario, nous nous attendons à ce que le prix de l'or, qui tend à évoluer dans la direction opposée aux taux d'intérêt réels, continue à augmenter.

A lire aussi...