Dividendes en 2020: nouvelle année record à venir

Allianz Global Investors

1 minutes de lecture

Selon Allianz GI, les entreprises de l’indice MSCI Europe devraient verser à leurs actionnaires environ 359 milliards d'euros cette année.

Allianz Global Investors prévoit des versements de dividendes d'environ 359 milliards d'euros de la part des entreprises européennes en 2020. Une augmentation significative de 3,6%, soit 12 milliards d'euros1 par rapport à 2019, une année déjà notée record en matière de rémunération des actionnaires. Selon l’étude d’Allianz «Generating Capital Income with Dividends», les dividendes ont contribué en moyenne à hauteur de 38% au rendement total des actions européennes depuis 19742.

Le rapport 2020 sur les dividendes révèle que les entreprises européennes ont démontré à plusieurs reprises leur grande générosité envers leurs actionnaires en comparaison internationale. Leur rendement du dividende s'est établi en moyenne à environ 3,7% pour l'ensemble du marché. En regard, 60% des obligations d'État de la zone euro ont un rendement nominal négatif.

«Malgré les risques liés au protectionnisme, la croissance économique mondiale a pu rester sur un sentier de croissance étroit grâce à la poursuite de la politique monétaire accommodante des banques centrales», a commenté Jörg de Vries-Hippen, CIO Equity Europe. «La question de la stabilité de cette trajectoire nous accompagnera au cours de la nouvelle décennie, tout comme la certitude qu'un retour des taux d'intérêt reste irréaliste». Pour lui, une attitude prospective dans un environnement de dividende stable reste donc la devise pour l'année à venir: «Le montant des dividendes qui devraient être distribués en 2020 dépasse le budget fédéral allemand de l'année dernière. C'est un signal fort de la robustesse de l’économie en Europe».

Il ne faut pas exclure une possible volatilité sur les marchés en 2020. Toutefois, en ce qui concerne les opportunités et les risques pour les investisseurs, Hans-Jörg Naumer, Directeur Global Capital Markets & Thematic Research et auteur de l'étude d'Allianz Global Investors, déclare: «En tant qu'alternative à l'absence de taux d'intérêt, les dividendes peuvent stabiliser le portefeuille d'un investisseur de trois manières: en tant que source de revenus régulière, en tant qu'indicateur d'un modèle économique robuste et pour la diversification du portefeuille».

Le rendement en dividendes des actions suisses en 2019 est de 2,8%, contre 3,4% l'année précédente. «En termes absolus, les actions de dividendes suisses ont versé plus en 2019 que l'année précédente. Malgré l'excellente performance du marché suisse des actions, le rendement en dividendes reste attrayant à ce niveau», déclare Jörg de Vries-Hippen.

Des données chiffres et des informations plus détaillées sont disponibles dans l’étude.

 

1 Selon Thomson Reuters, les prévisions d'Allianz Global Investors pour 2019 (350 milliards d'euros) ont été légèrement sous-estimées par le MSCI Europe. Les variations de change sont incluses dans les écarts prévisionnels.

A lire aussi...