Banque numérique: une perspective bancaire de niveau 2 - 3

IBS Intelligence & ERI

1 minutes de lecture

Selon une étude d'IBS Intelligence et ERI, plus de 3,5 milliards de personnes devraient utiliser les canaux numériques d'ici 2024.

Au cours des dernières années, le secteur a été témoin de plusieurs événements qui ont accéléré l'augmentation de la demande de services bancaires numériques. Outre la pandémie, le besoin de services en temps réel, l'inclusion financière et les opérations bancaires sur le marché ont tous contribué à cette croissance rapide. A l'échelle mondiale, plus de 3,5 milliards de personnes devraient utiliser les canaux numériques d'ici 2024.

Il est intéressant de noter que la plupart des banques de niveau 1 ont déjà entamé leur transformation numérique afin d'améliorer leurs capacités numériques. Par exemple, la Lloyds Bank a déjà lancé une migration progressive de ses modules Core Banking vers une plateforme numérique, dans le cadre d'une stratégie à long terme. Si les banques de niveau 1 ont les moyens d'investir dans des acteurs technologiques offrant des capacités bancaires numériques d'un nouveau genre et/ou de choisir des applications standard, leurs homologues de niveau 2 et 3 doivent se tourner vers des solutions fournies par des acteurs spécialisés pour exploiter leurs capacités numériques.

 

Pour retrouver l'étude d'IBS Intelligence et ERI, cliquez ici

 

Attention: ce texte a été traduit avec un outil automatique.

A lire aussi...