USA: les taux sur les crédits immobiliers au plus haut depuis 5 ans

AWP

1 minutes de lecture

Le taux d’intérêt sur le prêt immobilier à 30 ans, référence sur le marché américain, a grimpé de 11 points de base pour s’établir à 4,58%. C’est son plus haut niveau depuis août 2013.

Les taux d’intérêt sur les crédits immobiliers aux Etats-Unis ont atteint un sommet depuis presque cinq ans cette semaine, selon les données publiées par l’organisme de garantie de crédit Freddie Mac.

Le taux d’intérêt sur le prêt immobilier à 30 ans, référence sur le marché américain, a grimpé de 11 points de base pour s’établir à 4,58%. C’est son plus haut niveau depuis août 2013.

Il y a un an, ce taux était de 4,03%.

«La hausse des rendements sur les bons du Trésor, tirée par celle des prix des matières premières, par l’émission de davantage de bons et par le fil continu de bonnes nouvelles économiques sont à l’origine de cette accélération des taux», a estimé Freddie Mac.

Le rendement sur les bons du Trésor à 10 ans a dépassé le seuil symbolique des 3% cette semaine pour la première fois depuis 2014.

Cela reflète notamment le fait que les marchés se préparent à l’apparition de l’inflation aux Etats-Unis, dopée par les mesures de relance de l’administration Trump qui stimule une économie au rythme de croissance déjà soutenu.

La progression des taux immobiliers ne semble toutefois pas massivement décourager les acheteurs immobiliers, qui sont plutôt inhibés par le manque de stocks de maisons à vendre, ce qui les rend très chères.

Selon une enquête de la Mortgage Bankers Association, le nombre de demandes de prêts a décru de seulement 0,2% cette semaine.

Pour Glenn Kelman, PDG du réseau de ventes immobilières Redfin: «les ventes cette année seront inférieures à celles de l’année dernière mais ce ne sera pas à cause de la hausse des taux d’intérêt», a-t-il affirmé sur la chaîne CBNC.

«Nous avons enquêté auprès des consommateurs et seulement 6% des acheteurs potentiels se retireront du marché si les taux (immobiliers) montent au-dessus de 5%», a-t-il poursuivi, ajoutant que les faibles stocks étaient à blâmer pour le recul des ventes.

Milieu 2006, au pic du marché immobilier, les taux des prêts à 30 ans étaient proches de 7% et l’inflation affichait 4,15% (indice CPI) en rythme annuel.

Aujourd’hui, le taux moyen des crédits immobiliers à 30 ans est donc de 4,58% pour un indice des prix à la consommation à 2,2% en rythme annuel.

La Réserve fédérale américaine (Fed) tient une réunion monétaire mercredi mais devrait laisser les taux interbancaires inchangés entre 1,50% et 1,75%. Mais les marchés s’attendent à deux ou trois hausses supplémentaires cette année pour porter ces taux au jour le jour --qui fixent le coût de l’argent que les banques se prêtent entre elles-- à au moins 2,25% voire 2,50%.