USA: baisse record de la confiance des consommateurs en août

AWP

1 minutes de lecture

La confiance des consommateurs aux Etats-Unis s’est nettement détériorée en août en raison des inquiétudes liées à la guerre commerciale.

La confiance des consommateurs aux Etats-Unis s’est nettement détériorée en août en raison des inquiétudes liées à la guerre commerciale, selon l’estimation finale de l’enquête faite par l’Université du Michigan publiée vendredi.

L’indice de confiance s’est établi à 89,8 points, soit une chute de 8,6 points par rapport au mois de juillet. Il s’agit de la plus forte dégradation enregistrée depuis décembre 2012, souligne l’Université. Sur un an, cet indicateur du moral des ménages est en repli de 6,7%.

En 2012, la chute de 9,8 points avait reflété les craintes généralisées entourant la hausse des impôts et la baisse des dépenses du gouvernement.

La baisse actuelle est due aux tarifs douaniers «qui ont été spontanément mentionnés par un consommateur sur trois», explique Richard Curtin, le chef économiste en charge de cette enquête.

Contrairement aux préoccupations de 2012 qui avaient été rapidement résolues, «les politiques tarifaires de (Donald) Trump sont soumises à des changements répétés en raison de menaces de tarifs douaniers futurs plus grandes», a-t-il ajouté.

Il relève que si «de telles tactiques peuvent avoir du sens dans les négociations avec la Chine, elles accroissent l’incertitude et réduisent les dépenses de consommation».

«Les données indiquent que l’érosion de la confiance des consommateurs due aux politiques tarifaires est maintenant bien engagée», commente également M. Curtin.

En outre, les consommateurs, ayant fait spontanément référence de manière négative aux tarifs, s’attendent à une inflation plus forte pour l’année à venir, une hausse du chômage et des gains annuels plus faibles du revenu des ménages.

M. Curtin estime que le niveau général de confiance est pour l’heure toujours compatible avec «des gains modestes de consommation».