Orascom DH divise ses pertes par deux au premier trimestre

AWP

1 minutes de lecture

«La stratégie de rebond formulée en mai 2016 porte ses fruits», estime le CEO Khaled Bichara.

Orascom Development Holding (DH) a bouclé le premier trimestre sur une perte nette de 5,1 millions de francs, contre un résultat négatif de 12,5 millions un an plus tôt. La société immobilière et hôtelière met cette performance au crédit de sa stratégie de redressement, qui a porté ses premiers fruits dans tous les segments, ainsi que sur la poursuite de la dynamique réjouissante du tourisme en Egypte.

Les recettes sur les trois premiers mois ont bondi de 41,1% sur un an à 74 millions de francs, alors que l’excédent brut d’exploitation (Ebitda) ajusté a plus que triplé à 14,7 millions, a précisé le groupe uranais mercredi dans un communiqué.

Dans l’ensemble, l’entreprise s’est dite très satisfaite de ces résultats. La stratégie de rebond formulée en mai 2016 porte ses fruits, a commenté le directeur général Khaled Bichara en téléconférence de presse. L’évolution reste positive et des progrès dans la bonne direction ont été accomplis au niveau du désendettement.

La division Hôtels a dégagé un chiffre d’affaires en hausse de 31% à 40,2 millions de francs. La tendance positive s’est maintenue dans le tourisme en Egypte. La destination phare d’El Gouna a réalisé un taux d’occupation de 78% contre 71% un an plus tôt. Les hôtels dans les Emirats arabes et à Oman ont aussi enregistré une croissance.

La division Immobilier a vu son chiffre d’affaires doubler à 22,3 millions de francs. Cette progression est due à la finition des unités à El Gouna, Jebal Sifah à Oman et aux progrès de Lustica Bay dans le Monténégro. Les recettes potentielles sont estimées à 146 millions jusqu’en 2019.

Poursuite de la tendance positive

La petite division «Town Management», qui regroupe des prestations de services pour diverses destinations, a réalisé un chiffre d’affaires de 7,4 millions, en hausse de près de 34%.

La tendance positive s’est maintenue au 2e trimestre et on ne voit aucun signe d’affaiblissement de la croissance cette année, selon le patron, qui n’a toutefois pas voulu se risquer à articuler des chiffres. La direction est fermement convaincue que le groupe retrouvera les chiffres noirs l’an prochain.

Pour la suite de l’exercice, Orascom DH entend finaliser la vente de trois hôtels dans la station balnéaire égyptienne de Makadi pour 27,4 millions de francs, et via sa filiale égyptienne céder une participation de 20 millions dans le groupe Tamweel. Le produit de ces ventes devrait notamment servir à réduire de 56 millions l’endettement d’Orascom Development Egypt (ODE).

Afin d’améliorer son bilan et la liquidité d’ODE, la holding a placé près de 18,2 millions de titres de sa filiale - cotée à la Bourse égyptienne - auprès «d’investisseurs stratégiques». Les 33,2 millions de francs récoltés serviront à financer les projets d’expansion du groupe à Oman et au Monténégro.

A la Bourse, l’action Orascom a terminé en hausse de 0,65% à 15,60 francs, dans un SPI en progression de 0,17%.