Or: le britannique Endeavour achète le canadien Semafo

AWP

1 minutes de lecture

Le nouvel ensemble comptera six mines en Côte d’Ivoire et au Burkina Faso produisant plus d’un million d’onces d’or par année.

Le producteur d’or britannique Endeavour achète le canadien Semafo pour former la plus grande société aurifère active en Afrique de l’Ouest dans le cadre d’une offre amicale d’un milliard de dollars canadiens (638 millions d’euros) en actions, ont-ils annoncé lundi.

Le nouvel ensemble comptera six mines en Côte d’Ivoire et au Burkina Faso produisant plus d’un million d’onces d’or par année, ont indiqué ces sociétés dans un communiqué commun.

Il se classera parmi les 15 plus grands producteurs d’or au monde, ont précisé Endeavour et Semafo, basés respectivement à Londres et Montréal.

L’accord prévoit que les actionnaires de Semafo recevront 0,1422 action d’Endeavour pour chacun de leurs titres, soit une prime de 27,2% par rapport au cours moyen des vingt derniers jours à la Bourse de Toronto.

Ces groupes prévoient de boucler la transaction au deuxième trimestre.

Semafo avait rouvert début février sa mine d’or de Boungou, au Burkina Faso, fermée en novembre après une attaque jihadiste qui avait fait 38 morts parmi les employés.

A lire aussi...