Nouvelle annonce délicate pour Swisscom

AWP

1 minutes de lecture

L’opérateur télécom reconnait le vol de données de 800’000 clients. Après avoir déjà annoncé ce jour la suppression de 700 emplois et un bénéfice en baisse.

Les données d’environ 800’000 clients de Swisscom ont été volées l’automne dernier. Des informations considérées comme «pas particulièrement sensibles» par l’opérateur, qui a toutefois décidé de renforcer ses mesures de sécurité.

«A l’automne 2017, des inconnus ont subtilisé les droits d’accès d’un partenaire de distribution afin d’accéder de façon abusive au nom, à l’adresse, au numéro de téléphone et à la date de naissance de clients», a reconnu mercredi Swisscom, en marge de la publication de ses résultats annuels suivie de l’annonce d’une suppression de 700 postes de travail.

Le géant bleu a tenu à préciser que son système n’avait pas été piraté dans cette affaire et qu’aucune donnée sensible (mots de passe, informations bancaires) n’avait été subtilisée. «Pour ce type d’informations, des mécanismes de protection très stricts sont en place depuis longtemps», a-t-il relevé.

Malgré tout, et même si la plupart des données volées sont accessibles publiquement ou figurent dans l’annuaire, leur subtilisation a déclenché «un examen interne complet», a assuré l’opérateur de télécommunications semi-public.

 

A lire aussi...