Modeste renchérissement des prix à la consommation en mars

AWP

1 minutes de lecture

La hausse par rapport à février s’explique par la fin des soldes sur l’habillement et les chaussures notamment.

Les prix à la consommation ont marginalement enflé de 0,1% sur un mois en mars. L’indice idoine (CPI) s’est établi à 101,7 points. Sur un an, le renchérissement demeure négatif pour 0,5%, selon le relevé mensuel diffusé jeudi par l’Office fédéral de la statistique (OFS).

La hausse par rapport à février s’explique par la fin des soldes sur l’habillement et les chaussures notamment. Le prix des voitures neuves et celui de la viande de boeuf ont entraîné le renchérissement, alors que le mazout et les carburants ont freiné la tendance.

L’inflation sous-jacente - hors produits frais ou saisonniers, énergie et carburants - s’est établie à +0,3% en glissement mensuel et -0,1% en comparaison annuelle.

Les prix des produits indigènes ont stagné aussi bien sur un mois que sur un an. Les prix des produits importés ont rebondi de 0,2% par rapport à février, mais demeurent 2,2% moins élevés qu’un an auparavant.

A lire aussi...