Marlene Amstad à la présidence de la Finma

AWP

1 minutes de lecture

L’actuelle vice-présidente de l’Autorité de surveillance des marchés financiers succèdera à Thomas Bauer dès le 1er janvier 2021.

Le Conseil fédéral a nommé lors de sa séance de vendredi Marlene Amstad en tant que présidente du conseil d’administration de l’Autorité de surveillance des marchés financiers (Finma). Succédant à Thomas Bauer, la nouvelle dirigeante, actuellement vice-présidente du conseil d’administration du gendarme des marchés financiers, prendra ses fonctions le 1er janvier 2021.

Atteignant l’âge légal de la retraite, M. Bauer remettra son mandat d’administrateur et de président de l’organe de contrôle de la Finma le 31 décembre de cette année, indique vendredi la Finma dans un communiqué.

Née en 1968, Marlene Amstad est membre du conseil d’administration de la Finma depuis le 1er janvier 2016 et en a été nommée vice-présidente en 2018. Marlene Amstad est professeur ordinaire à la Chinese University of Hong Kong, à Shenzhen, en Chine où elle est coresponsable du centre dédié aux Fintech. Elle est aussi chargée de cours à l’Université de Berne depuis 2007.

Auparavant, Mme Amstad a oeuvré en tant que directrice suppléante et responsable des stratégies d’investissement et de l’analyse des marchés financiers à la Banque nationale suisse (BNS). De 2012 à 2015, Marlene Amstad était consultante pour la Banque des règlements internationaux (BRI) à Hong Kong. Avant d’être promue docteur de l’Université de Saint-Gall en 2000, elle a travaillé comme économiste pour le KOF, le Centre de recherches conjoncturelles de l’Ecole polytechnique fédérale de Zurich (EPFZ).

A lire aussi...