L'euro recule légèrement après la Fed

AWP

1 minutes de lecture

Vers 20h30 GMT, (21h30 à Paris), l’euro valait 1,2290 dollar contre 1,2337 dollar mardi soir.

Le dollar, après un accès de faiblesse éphémère après la diffusion d’un document de la Réserve fédérale américaine (Fed) reflétant la disposition de ses responsables à continuer sur la voie d’une remontée graduelle des taux, est reparti à la hausse mercredi en fin de journée.

Vers 20h30 GMT, (21h30 à Paris), l’euro valait 1,2290 dollar contre 1,2337 dollar mardi vers 22h00 GMT.

Le billet vert gagnait aussi du terrain face à la monnaie nipponne, à 107,78 yens pour un dollar contre 107,33 yens la veille.

La monnaie unique européenne montait un peu face à la devise japonaise, à 132,46 yens pour un euro contre 132,41 yens mardi soir.

Juste après la diffusion des minutes de la dernière réunion du comité de politique monétaire de la Fed, «le marché a dans un premier temps estimé qu’elles montraient des responsables moins offensifs que prévu», a commenté Omer Esiner de Commonwealth Foreign Exchange.

«Certes la Fed a mis en avant l’amélioration de l’économie et les risques liées à une surchauffe, ainsi que l’avancée vers une inflation à 2%», a-t-il remarqué. «Mais ses responsables n’ont pas beaucoup insisté sur les risques liés à une accélération trop rapide de l’inflation, ce qui plaide pour une remontée progressive des taux.»

Evoquant l’impact de la réforme des impôts, dont l’effet sur l’activité «sera peut-être plus important qu’initialement estimé», les membres de la banque centrale ont de fait jugé que «les perspectives de croissance plus fortes soulevaient la possibilité de davantage de hausses de taux graduelles».

Une minorité de participants doutent toutefois encore de l’accélération de l’inflation et pensent notamment que les réductions d’impôts faites aux entreprises vont mener celles-ci à réduire leurs prix pour rester compétitives.

Mais une fois le document revu, «les investisseurs se sont rappelés que depuis la dernière réunion de la Fed on avait eu des indicateurs plus élevés que prévu sur les salaires et sur les prix ainsi que l’adoption d’un budget fédéral de nature à dynamiser encore plus la croissance», a relevé M. Esiner. «Les responsables de la Fed sont sûrement sur une position plus offensive concernant la remontée des taux maintenant que fin janvier.»

Le dollar a donc de nouveau inversé la tendance et est reparti à la hausse face aux principales devises. Toute hausse des taux de la Fed rend en effet le billet vert plus rémunérateur et donc plus attractif pour les investisseurs.

L’annonce d’un ralentissement plus marqué que prévu de la croissance de l’activité privée en zone euro en février avait plus tôt dans la journée pesé sur l’euro.

La monnaie chinoise est restée quasi stable face au billet vert, à 6,3421 yuans pour un dollar, contre 6,3415 yuans le 14 février à 15h30 GMT, lors de sa dernière journée complète d’échanges avant les congés du Nouvel an lunaire.

L’once d’or a fini à 1.330,50 dollars au fixing du soir, contre 1.339,85 dollars mardi.

Vers 20h00 GMT, le bitcoin valait 10.353,77 dollars contre 11.705,72 dollars mardi vers 22h00 GMT, selon des chiffres compilés par le fournisseur de données financières Bloomberg.

 

A lire aussi...