Les capitaux interceptés à la frontière italienne ont doublé

AWP

1 minutes de lecture

Plus de 650 personnes ont été arrêtées en douane en un an alors qu’elles essayaient de passer la frontière en transportant des espèces ou des titres aux porteurs.

Plus de 14 millions d’euros ont été interceptés par la Garde des finances de Ponte Chiasso depuis le début de l’année aux postes de frontière qui bordent l’est du Tessin, dont près de la moitié à destination du canton italophone. C’est près du double par rapport à la même période en 2018, a rapporté dimanche La Regione.

Selon le quotidien tessinois, plus de 650 personnes ont été arrêtées en douane alors qu’elles essayaient de passer la frontière en transportant des espèces ou des titres aux porteurs. La moitié était de nationalité italienne, plus de deux-cents suisse et une centaine chinoise.

Dans près de 300 cas, le plafond autorisé de 9999 euros a été dépassé. La plupart des personnes interpellées s’en sont sorties avec une amende. Le dispositif mis en place par les autorités italiennes pour la prévention des mouvements transfrontaliers illicites de capitaux donne lieu à des enquêtes économico-financières plus vastes sur les fraudes fiscales de grande ampleur ou de recyclage d’argent.

A titre d’exemple, La Regione cite le séquestre, le 20 novembre dernier au poste de Maslianico, d’un chèque pour un montant de 100 millions d’euros émis le 5 octobre par une succursale genevoise de Credit Suisse, apparemment échu, qui aurait dû servir selon le quotidien à une maxi-opération d’achat-vente de bitcoins entre ressortissants iraniens

A lire aussi...