Le nombre de postes occupés recule

AWP

1 minutes de lecture

Pour le nombre de postes occupés, il s’agit de la troisième baisse consécutive, fait remarquer l’office fédéral de la statistique (OFS).

Le nombre d’emplois en Suisse a reculé au 4e trimestre 2020 de 0,4% sur un an à 5,14 millions dans un contexte marqué par la pandémie de coronavirus. Par ailleurs, le nombre de postes vacants est également en baisse, de même que l’indicateur des prévisions d’évolution de l’emploi, selon le relevé périodique de l’office fédéral de la statistique (OFS).

Pour le nombre de postes occupés, il s’agit de la troisième baisse consécutive, fait remarquer le communiqué.

Ce repli est légèrement plus important chez les femmes (-0,6%) que les hommes (-0,3%).

En équivalents plein temps, l’emploi a diminué de 0,4% pendant la période sous revue. L’économie totale offrait 12’600 places vacantes de moins qu’au 4e trimestre 2019 (-16,1%) et l’indicateur des prévisions d’évolution de l’emploi était en baisse (-2,4%).

L’emploi a baissé de 1,2% dans le secteur secondaire (industrie et construction) et de 0,2% dans le secteur tertiaire (services). L’hôtellerie, la restauration et les emplois temporaires ont également été très impactés par la pandémie de coronavirus.

Par rapport au 3e trimestre, il y a cependant une amélioration (+0,1%) sur le marché de l’emploi.

Au niveau des régions, l’emploi a reculé presque partout sauf en Suisse orientale (+0,8%). La contraction a été la plus marquée au Tessin (-4,4%) tandis que le secteur secondaire de la région lémanique (+1,5%) a su tirer son épingle du jeu.

Plus de gens étant à la recherche d’un travail, les difficultés de recrutement de personnel qualifié ont diminué en rythme annuel (28,8%; -3,9 points), indique l’OFS tout en rappelant qu’il y a moins de postes à pouvoir.

A lire aussi...