Le dollar profite d’un euro et d’une livre sous pression

AWP

1 minutes de lecture

Vers 21h, l’euro perdait 0,40% face au billet vert, à 1,1699 dollar.

Le dollar gagnait du terrain jeudi alors que l’euro et la livre étaient sous pression, à cause de la deuxième vague de Covid-19 en Europe, et d’un sommet européen sur le Brexit qui donne des sueurs froides à la livre.

Vers 19H00 GMT (21H00 à Paris), l’euro perdait 0,40% face au billet vert, à 1,1699 dollar.

Dans le même temps, la livre sterling cédait 0,85% face au billet vert à 1,2902 dollar.

«Tout tourne autour du virus», a expliqué Brad Bechtel de Jefferies. «Toutes les restrictions sanitaires qui refont surface dans la zone euro» avec la résurgence du virus du COVID-19 «pèsent absolument sur la devise européenne».

«Cela impacte aussi la livre sterling, qui, en plus, fait face aux négociations sur le Brexit mais je crois que le problème du virus est le premier facteur», a ajouté cet analyste.

«L’euro est sur le radar des investisseurs car plusieurs pays connaissent de nouveaux pics de cas de Covid-19», a aussi noté Lee Hardman, analyste de FXTM.

C’est le cas en France, où le président Emmanuel Macron a annoncé mercredi soir la mise en place à partir de samedi et pour au moins quatre semaines d’un couvre-feu entre 21H00 et 6H00 en région parisienne et dans huit autres métropoles.

L’Allemagne va elle aussi introduire de nouvelles mesures plus restrictives pour tenter de lutter contre une résurgence de la pandémie de COVID-19.

Les observateurs et acteurs du marché des changes avaient aussi les yeux tournés vers Bruxelles où s’est déroulé un sommet sur la relation post-Brexit qui agite depuis plusieurs séances la devise britannique.

Les dirigeants européens ont demandé jeudi au Royaume-Uni de «faire le nécessaire» pour débloquer les négociations commerciales post-Brexit, provoquant l’irritation de Londres, au risque de mettre en danger les pourparlers.

A lire aussi...