Lafargeholcim finalise le rachat de l’américain Firestone

AWP

1 minutes de lecture

L’opération de 3,4 milliards de dollars avait été dévoilée début janvier et permet d’intégrer les 1900 employés du fabricant de toitures de bâtiments commerciaux.

Le géant des matériaux de construction Lafargeholcim a finalisé l’acquisition de l’américain Firestone Building Products. L’opération de 3,4 milliards de dollars (environ 3 milliards de francs) avait été dévoilée début janvier et permet d’intégrer les 1900 employés du fabricant de toitures de bâtiments commerciaux.

La clôture de l’acquisition, survenue plus tôt que prévu, fait suite au feu vert des autorités américaines, a précisé le groupe dans un communiqué publié jeudi.

Le directeur général de Lafargeholcim, Jan Jenisch, s’est dit «ravi par les solides perspectives de croissance aux Etats-Unis», notamment grâce au programme d’investissement annoncé par le président américain Joe Biden.

Firestone Building Products, qui compte 15 sites de production et 1800 points de distribution, a dégagé en 2020 un chiffre d’affaires net de 1,8 milliard de dollars. L’entreprise, basée à Nashville, dans le Tennessee, bénéficie de solides perspectives de croissance pour cette année.

 

A lire aussi...