La SFAMA est engagée en faveur d’une économie financière durable

Communiqué, SFAMA

1 minutes de lecture

Pour l’industrie suisse de l’Asset Management, des recommandations détaillées pour la mise en oeuvre efficace des concepts correspondants ont été élaborées en collaboration avec SSF.

La Swiss Funds & Asset Management Association (SFAMA) est clairement engagée en faveur d’une économie financière durable. Pour l’industrie suisse de l’Asset Management, des recommandations détaillées pour la mise en oeuvre efficace des concepts correspondants ont donc été élaborées en collaboration avec Swiss Sustainable Finance (SSF). Les recommandations et les messages clés connexes visent à aider activement les Asset Managers dans l’intégration de critères de durabilité dans le processus de placement.

Comme le montre le «Rapport sur l’investissement durable en Suisse 2020» de SSF, environ un tiers des actifs gérés localement ont déjà été investis de manière durable à hauteur de 1163 milliards de francs. SFAMA et SSF sont convaincus que cette tendance se poursuivra et, dans ce contexte, ont élaboré des recommandations détaillées à l’intention des membres de l’association professionnelle des Asset Managers suisses pour la mise en oeuvre d’une politique d’investissement durable tout au long du processus de placement. L’objectif de cette initiative conjointe est de promouvoir une économie financière durable en Suisse et de soutenir et d’orienter activement les parties prenantes, notamment les Asset Managers.

«Dans une économie mondialisée, le succès des stratégies entrepreneuriales dépend de plus en plus des facteurs ESG. Leur intégration dans les analyses financières et les activités de gestion des risques peut contribuer à accroître la rentabilité et à minimiser les risques», déclare Sabine Döbeli, directrice de SSF.

«Les Asset Managers sont conscients de l’importance des facteurs ESG, de même que l’industrie de sa responsabilité de relever les défis mondiaux. Le développement durable doit faire partie de l’ADN des Asset Managers», déclare Markus Fuchs, directeur de la SFAMA.

La transparence, facteur de réussite

L’inclusion de critères ESG dans la stratégie de placement – pour ainsi dire au coeur de la philosophie de placement – contribue à générer des rendements corrigés du risque plus élevés à long terme. Les Asset Managers sont donc encouragés à réaliser une évaluation d’impact social, économique et environnemental de leurs activités de placement et à ancrer leurs valeurs dans une politique de durabilité. La transparence est la clé d’une mise en oeuvre réussie des critères de durabilité. Un reporting normalisé et mesurable est essentiel à cet égard. La transparence exige également la disponibilité de données fiables de bonne qualité – les entreprises et les fournisseurs de services de recherche sont également sollicités dans ce domaine.

Une précieuse aide d’orientation

Les recommandations de SSF et de la SFAMA visent principalement à informer les Asset Managers et s’adressent en particulier aux organisations dont l’intégration ESG en est à un stade précoce. Les recommandations sont principalement de nature technique et visent à fournir une aide d’orientation pratique à l’intention des Asset Managers. Elles se concentrent sur la mise en oeuvre d’un processus de placement durable et traitent de la gouvernance, de la politique et de la stratégie de placement, de la gestion des risques, de la transparence et du reporting. Par exemple, le rôle du conseil d’administration et de la direction est abordé, mais diverses approches en matière de durabilité et de reporting transparent sont également décrites.

A lire aussi...