L’euro stoppe son avancée face au dollar

AWP

1 minutes de lecture

Le dollar était dopé par la révision à la hausse de la croissance américaine pour le quatrième trimestre. L’euro valait 1,2314 dollar, contre 1,2403 dollar mardi soir.

Le dollar reprenait du terrain face à l’euro à l’approche des congés de Pâques, dynamisé par la révision en nette hausse de la croissance américaine pour le quatrième trimestre 2017.

Vers 19h00 GMT (21h00 heure de Paris), l’euro valait 1,2314 dollar, contre 1,2403 dollar mardi vers 21h00 GMT.

La monnaie unique européenne montait face à la devise japonaise à 131,56 yens, contre 130,65 yens mardi à 21h00 GMT.

Le billet vert s’appréciait lui aussi face à la monnaie nipponne à 106,87 yens, contre 105,34 yens pour un dollar la veille au soir.

Les investisseurs ont bien accueilli les révisions à la hausse de la croissance aux Etats-Unis pour le quatrième trimestre 2017.

Alors que le consensus tablait sur une révision à 2,6%, celle-ci s’est portée à 2,9% en rythme annuel.

«Ces données sont un miroir de l’état de santé de l’économie et mettent en évidence une dynamique solide au démarrage de 2018», a observé Omer Esiner de Commonwealth FX.

De plus, cette hausse plus importante que prévu décuple «les anticipations selon lesquelles la Réserve fédérale américaine (Fed) pourrait relever ses taux davantage que prévu cette année», a affirmé Lukman Otunuga, analyste pour FXTM.

Les hausses de taux d’intérêt rendent le dollar plus rémunérateur et donc plus attractif pour les cambistes.

Le dollar est en outre porté par l’apaisement des tensions commerciales entre les Etats-Unis et la Chine, les deux premières puissances économiques mondiales qui ont entamé des négociations après des annonces américaines de nouvelles taxes douanières sur des importations chinoises, à hauteur de 60 milliards de dollars.

Pour le reste, le marché restait stable alors que les congés de Pâques approchent et que les marchés seront fermés aux Etats-Unis vendredi.

«Il y a un manque notable d’événement majeur et de publication d’indicateur», a remarqué Lee Hardman, analyste pour MUFG.

Konstantinos Anthis, analyste chez ADS Securities, a toutefois nuancé ce propos en précisant que la période était aussi une fin de trimestre et que par conséquent les acteurs financiers majeurs vont être tentés d’encaisser leurs profits ou de limiter leurs pertes.

«Dans un environnement peu volatil, les effets de ces réajustements de portefeuilles sont toujours amplifiés», a-t-il ajouté.

La monnaie chinoise a terminé à 6,2980 yuans pour un dollar, contre 6,2830 yuans la veille.

L’once d’or valait 1.332,45 dollars au fixing de mercredi contre 1.341,45 dollars mardi soir.

Le bitcoin valait 7.936,18 dollars, contre 7.990,87 dollars mardi à 21h00 GMT, selon des chiffres compilés par le fournisseur de données financières Bloomberg.

A lire aussi...