KOF: troisième hausse consécutive du baromètre conjoncturel

Communiqué, KOF

1 minutes de lecture

On pourrait s'attendre à ce que l'économie suisse affiche des taux de croissance nettement positifs dans un avenir proche.

Le baromètre conjoncturel du KOF a légèrement augmenté en février. Avec sa troisième hausse consécutive, il se situe désormais au-dessus de la moyenne à long terme. En conséquence, on pourrait s'attendre à ce que l'économie suisse affiche des taux de croissance nettement positifs dans un avenir proche. Toutefois, cela se fonde sur le sentiment qui prévalait avant l'apparition du coronavirus dans le nord de l'Italie.

Le baromètre conjoncturel du KOF a augmenté de 0,8 point en février, passant de 100,1 à 100,9, confirmant la normalisation vers sa valeur moyenne à long terme observée depuis décembre 2019. Cette évolution est principalement due à une amélioration du climat dans l'industrie de transformation. Seuls les indicateurs du secteur financier ont eu un impact légèrement négatif. Les autres groupes d'indicateurs inclus dans le baromètre (demande extérieure, bâtiment, hôtellerie, autres services et consommation) ont montré une image pratiquement inchangée par rapport au mois précédent.

Le sentiment plus positif dans l'industrie manufacturière (industrie de transformation et bâtiment) reflété dans le baromètre a été largement déterminé par des indicateurs prospectifs ; en particulier, la situation concernant les commandes, les produits intermédiaires et l'emploi bénéficie maintenant d’une appréciation plus positive. Cette évolution positive a touché pratiquement tous les secteurs, et plus particulièrement l'industrie électrique et électronique.

Il convient toutefois de noter que les réponses aux enquêtes conjoncturelles du KOF de février, qui ont le plus de poids dans notre baromètre, ont pour la plupart été données avant que la propagation du coronavirus dans le nord de l'Italie ne soit connue.

A lire aussi...