Hiag a dépassé les attentes en 2017

AWP

1 minutes de lecture

L’excédent brut d’exploitation a bondi de près d’un tiers notamment grâce à la forte progression des revalorisations.

La société immobilière Hiag a bouclé l’année 2017 sur des résultats en hausse à tous les niveaux et supérieurs aux projections les plus optimistes. Dans un communiqué, le groupe bâlois met la performance au crédit notamment du bond de plus de moitié des revalorisations ainsi que de la vente d’un immeuble. Les actionnaires verront leur rémunération s’étoffer au titre de l’exercice écoulé.

Le revenu des immeubles s’est étoffé de 6,5% à 55,8 millions de francs. Ajusté des effets non récurrents et de l’acquisition d’une parcelle à Meyrin, la croissance est ramenée à 4,7%, précise l’entreprise lundi. L’excédent brut d’exploitation a bondi de près d’un tiers (+30,5%) à 73,1 millions.

Grâce à de nouveaux loyers de longue durée et des résultats de développement, l’effet des revalorisations a grimpé à 33,3 millions, contre 20,0 millions un an plus tôt, débouchant sur un résultat net en hausse de 23,9% à 57,5 millions.

Fort de ce résultat, le conseil d’administration proposera à la prochaine assemblée générale le versement d’un dividende en hausse de 3,80 francs par action, contre 3,60 francs un an plus tôt.

La copie rendue par Hiag surpasse les prévisions les plus optimistes des analystes consultés par AWP, et ce à tous les niveaux. Le relèvement du dividende était attendu, mais seulement à 3,70 francs par action.

La direction s’attend à une évolution positive de la conjoncture ces prochains mois et anticipe une «bonne année» ainsi qu’une nouvelle croissance du revenu des immeubles, sans plus de détail.