Aucun signe de rémission pour le bitcoin

AWP

1 minutes de lecture

Lundi matin, le bitcoin s’échangeait à 4850 dollars sur la plateforme de négoce européenne Bitstamp, contre quelque 10’500 points à mi-février, un pic annuel.

Le bitcoin suivait toujours une courbe descendante lundi. La plus importante cryptomonnaie se négociait en matinée sous la barre des 5000 dollars. En l’absence de reprise des marchés financiers, le bitcoin et ses semblables devraient continuer à souffrir.

Lundi matin, le bitcoin s’échangeait à 4850 dollars sur la plateforme de négoce européenne Bitstamp, contre quelque 10’500 points à mi-février, un pic annuel. Au cours des dernières 24 heures, la cryptomonnaie a perdu 6,5% de sa valeur,

Vendredi, le bitcoin a chuté à un plancher de 3825 dollars, avant le cours ne se stabilise dimanche soir vers 5300 dollars.

La corrélation entre les cryptomonnaies et les marchés financiers, dont la chute semble sans fin, demeure intacte. Les efforts concertés des banques centrales - dont la Réserve fédérale américaine (Fed) qui a baissé ses taux directeurs d’un point de pourcentage - n’ont pas permis d’enrayer la chute du bitcoin, dont le cours a bondi à 6000 dollars après les annonces de la Fed, une embellie cependant de courte durée.

«Je pense que la Fed a voulu marquer les esprits, mais les marchés ne s’en sont guère souciés», affirme Patrick Heusser, de Crypto Broker. La réaction coordonnée du bitcoin avant et après les annonces de la Réserve fédérale est qualifiée de surprenante. «Soit le bitcoin a déjà capitulé, soit ce marché continuera à évoluer au rythme des investissements traditionnels», selon M. Heusser.

Pour l’institut Emden Research, il n’y aura pas de hausse du cours du bitcoin tant que les marchés financiers baisseront. «La situation reste dangereuse. Personne n’a envie de se brûler les doigts», explique l’analyste Timo Emden.

D’autres cryptomonnaies continuer d’amasser des pertes considérables, comme l’ether, deuxième plus importante au niveau de la capitalisation boursière, qui a plongé de 46% la semaine dernière. La capitalisation boursière de l’ensemble des cryptomonnaies a fondu de 90 milliards de dollars (84,8 milliards de francs), pour se fixer à 140 milliards. Le bitcoin a cédé 64,1% de sa valeur au cours de cette période.

A lire aussi...