Alcon améliore ses ventes et lance un programme d’économies

AWP

1 minutes de lecture

Au troisième trimestre, la profitabilité a été grevée par des amortissements élevés et par les frais résultants de la séparation d’avec Novartis.

Le spécialiste des soins oculaires Alcon a encore progressé au 3e trimestre. Les frais de la séparation d’avec l’ancienne maison-mère Novartis et des amortissements élevés ont toutefois entraîné des résultats négatifs. Le groupe lance un nouveau programme d’économies.

Le chiffre d’affaires a augmenté de 4% à 1,84 milliard de dollars durant la période sous revue. A taux de change constants, la progression a atteint 6%, a indiqué l’entreprise mardi soir après la clôture de Wall Street.

Les deux divisions ont enregistré une croissance. La division Surgical, spécialisée dans les produits chirurgicaux, a enregistré une croissance de 7% (à taux de change constants), plus forte que celle de la division Vision Care (+4%).

Au niveau opérationnel, Alcon a enregistré une perte de 18 millions de dollars, après une perte de 284 millions au 3e trimestre 2018. La profitabilité a été grevée par des amortissements élevés et par les frais résultants de la séparation d’avec Novartis.

Le 3e trimestre est le deuxième qu’Alcon a réalisé en tant qu’entreprise indépendante. La séparation d’avec Novartis était intervenue début avril et les actions ont été immédiatement cotées au SMI de la Bourse suisse.

Le bénéfice d’exploitation core, qui n’inclut pas les amortissements, a progressé de près de 7% à 320 millions de dollars, ce qui représente une marge en hausse à 17,4% (17,0%).

La perte nette trimestrielle s’est établie à 66 millions de dollars après une perte de 207 millions. Le bénéfice net core s’est lui établi à 224 millions de dollars.

Les chiffres sont à peu près conformes aux attentes des analystes. Le consensus AWP était à 1,81 milliard de dollars pour le chiffre d’affaires, 17,3 millions pour la perte opérationnelle et 225,4 millions pour le bénéfice opérationnel core. A noter que les estimations variaient en partie fortement.

Prévisions adaptées

Le groupe s’est montré satisfait de ses chiffres. Le momentum est solide a déclaré le directeur général David Endicott, cité dans le communiqué.

Alcon a précisé ses prévisions pour 2019. Le groupe vise, à taux de changes constants, une croissance de 4-5% (auparavant 3-5%). La marge de bénéfice opérationnel core devrait se situer entre 17,0 et 17,5% (avant: 17-18%) et le taux effectif core d’imposition entre 17 et 18% (17-19%).

Après neuf mois, Alcon estime être sur la voie pour atteindre ses objectifs. La croissance organique du chiffre d’affaires et de 5% et la marge de bénéfice opérationnel core de 17,2%.

Alcon a aussi confirmé ses objectifs à moyen terme, avec notamment une marge core nettement plus élevée. Les chiffres devraient cependant dans un premier temps être grevés plus fortement que prévu par les frais de séparation d’avec Novartis. Concrètement, ceux-ci sont désormais estimés à 500 millions de dollars, contre 300 millions estimés jusqu’ici.

Afin d’atteindre ses objectifs de croissance à moyen terme, Alcon lance un «programme de transformation». Celui- ci doit permettre de réduire les coûts de 200 à 225 millions de dollars à partir de 2023. Dans un premier temps, cela coûtera toutefois environ 300 millions. Les économies seront réinvesties dans la recherche et le développement afin de favoriser la croissance.

Mercredi après-midi, Alcon tient une conférence téléphonique au cours de laquelle le patron sera à disposition pour répondre aux questions.