Adecco confirme ses objectifs financiers à moyen terme

AWP

1 minute de lecture

Le géant du placement de personnel anticipe sur le cycle en cours une marge au niveau du résultat d’exploitation Ebita comprise entre 3 et 6%.

Après avoir renoué l’an dernier avec les profits, Adecco confirme ses objectifs financiers à moyen terme. Le géant du placement de personnel anticipe sur le cycle en cours une marge au niveau du résultat d’exploitation Ebita comprise entre 3 et 6%. Le groupe zurichois se dit sur la bonne voie au premier trimestre, tablant sur une solide croissance comme prévu il y a un mois.

Le groupe a réalisé de solides progrès durant la première année de mise en oeuvre de la stratégie «[email protected]», se montrant résistant face à un environnement macro-économique volatile, indique le directeur général d’Adecco, Alain Dehaze, cité dans le communiqué diffusé mardi en préambule à la journée des investisseurs.

Le géant de l’intérim entend poursuivre ses initiatives en vue de réduire ses coûts ainsi que celles portant sur la numérisation des modèles traditionnels.

Adecco veut en priorité accroître ses parts de marché dans le domaine du placement de personnel de son unité phare Adecco, tout comme sa rentabilité. Le groupe vise aussi la réalisation de synergies dans le cadre de l’intégration de la société franco-belge Akka Technologies et de la fusion de cette dernière avec Modis dans l’unité Akkodis.

Pour l’unité Adecco, la multinationale zurichoise vise sur le cycle en cours une marge Ebita entre 3 et 6%, et de 7 à 10% pour les unités LHH et Akkodis. Le groupe entend en outre générer un solide flux de liquidités et des versements «attrayants» pour ses actionnaires.

L’un des principaux défis pour Adecco sera de convaincre les investisseurs de sa capacité à inverser les récentes pertes de parts de marché et l’écart de croissance par rapport à ses principaux concurrents, écrit la banque Vontobel dans une note.

Le groupe aux origines vaudoise et française devra également démontrer la validité de son choix stratégique de se diversifier dans le conseil en technologie avec l’acquisition d’Akka.

Les investisseurs ont réagi favorablement aux informations distillées par Adecco. Vers 10h00, la nominative Adecco bondissait de 2,5% à 43,48 francs, alors que son indice de référence (SLI) progressait de 0,86%.

A lire aussi...