Addex finit 2019 sur des liquidités de 31,5 millions de francs

AWP

1 minutes de lecture

Les dépenses ont été axées sur le traitement expérimental dipraglurant, contre la dyskinésie induite par les traitements à la lévodopa administrés aux malades de Parkinson.

Le laboratoire Addex a terminé 2019 avec des liquidités de 31,5 millions de francs, en repli de 14,2% comparé à fin juin. Sur l’ensemble de l’année, la société a utilisé des capitaux à hauteur de 10,2 millions.

Les dépenses ont été axées sur le traitement expérimental dipraglurant, contre la dyskinésie induite par les traitements à la lévodopa administrés aux malades de Parkinson. Une première étude pivot doit démarrer au premier trimestre, a précisé la société lundi dans un communiqué.

Addex a par ailleurs indiqué être en bonne voie pour la cotation secondaire de ses actions au Nasdaq américain. La société plan-les-ouatienne veut y enregistrer un nombre non précisé d’American Depositary Shares (ADS).

Les résultats complets doivent être dévoilés le 16 mars. En 2018, Addex avait réduit sa perte nette de moitié à 1,6 million de francs.

A lire aussi...