Tokyo finit sur un petit rebond une séance en dents de scie

AWP

1 minutes de lecture

A l’issue des échanges, l’indice Nikkei des 225 valeurs vedettes a pris 0,13% à 23.827,18 points et l’indice élargi Topix a stagné (-0,00%, ou -0,06 point) à 1.730,44 points.

La Bourse de Tokyo a terminé la séance de vendredi sur un petit rebond, malgré les craintes liées à l’épidémie due à un nouveau coronavirus apparu en Chine.

A l’issue des échanges, l’indice Nikkei des 225 valeurs vedettes a pris 0,13% à 23.827,18 points et l’indice élargi Topix a stagné (-0,00%, ou -0,06 point) à 1.730,44 points.

Les deux ont oscillé toute la journée au gré notamment des informations sur l’évolution de l’épidémie de pneumonie d’origine virale née en Chine.

Le plus récent bilan fait état de 26 morts et 830 malades confirmés.

Un deuxième cas a été annoncé vendredi matin au Japon.

La Bourse de New York avait terminé en ordre dispersé jeudi, continuant à réagir aux dernières informations sur la propagation à l’étranger du coronavirus tout en digérant une salve de résultats de grandes entreprises.

Du côté des valeurs

LABORATOIRES PHARMACEUTIQUES

L’action du groupe pharmaceutique Astellas a gagné 1,32% à 1.916,5 yens, un gain sans lien avec le virus chinois mais découlant de l’annonce de la cession à son partenaire américain Amgen des parts (49%) détenues dans la coentreprise Astellas Amgen BioPharma, le 1er avril prochain.

Takeda, le plus grand laboratoire japonais, a perdu de son côté 0,38% à 4.347 yens, bien que le patron ait affiché des ambitions d’expansion sur le marché chinois et que des analystes escomptent des résultats conformes aux attentes au troisième trimestre de l’exercice.

COMPAGNIES AERIENNES SE REPRENNENT

Les actions des transporteurs aériens se relevaient légèrement après avoir subi plusieurs séances négatives de suite à cause des risques liés au coronavirus chinois: ANA Holdings a repris 1,19% à 3.548 yens et Japan Airlines (JAL) 0,95% à 3.261 yens.

Du côté des devises et du pétrole

Le yen tendait à se stabiliser face au dollar, valant 109,55 yens vers 06H30 GMT, contre 109,53 yens la veille après la fermeture de la Bourse de Tokyo, point de repère des investisseurs nippons.

La monnaie japonaise progressait en revanche nettement par rapport à l’euro, qui se négociait pour 121,05 yens vers 06H30 GMT contre 121,39 yens jeudi en fin de journée boursière.

L’euro descendait un peu face au dollar, à raison d’un euro pour 1,1049 dollar vers 06H30 GMT contre 1,1056 dollar jeudi à 20H00 GMT.

Les cours du pétrole, qui avaient fortement baissé mercredi à cause des craintes de répercussions sur l’activité économique de la propagation du virus chinois, se reprenaient un peu dans les premiers échanges en Asie. Vers 06H30 GMT le prix du baril de brut américain WTI augmentait ainsi de 0,36% à 55,79 dollars et le baril de Brent de la mer du Nord regagnait 0,35% à 62,26 dollars.

A lire aussi...