Le pétrole orienté à la hausse en Asie après l’annonce saoudienne

AWP

1 minutes de lecture

Le WTI gagnait 70 cents à 60,89 dollars dans les échanges électroniques en Asie. Le Brent prenait 1,13 dollar à 71,31 dollars.

Les cours du pétrole étaient orientés à la hausse, lundi en Asie, après l’annonce saoudienne d’une baisse de production de 500.000 barils par jour en raison des craintes de surabondance de l’offre.

Vers 05h20 GMT, le baril de «light sweet crude»(WTI), référence américaine du brut, pour livraison en décembre, gagnait 70 cents à 60,89 dollars dans les échanges électroniques en Asie.

Le baril de Brent, référence européenne, pour livraison en janvier, prenait 1,13 dollar à 71,31 dollars.

«L’Arabie saoudite a été proactive en annonçant une baisse de production de 0,5 million de baril par jour en décembre», a déclaré Stephen Innes, analyste chez Oanda.

Les cours du pétrole ont perdu un cinquième de leur valeur en un mois après avoir progressé début octobre à leur plus haut niveau en quatre ans. La chute est le produit d’une conjonction de facteurs, entre les craintes d’une demande en berne et une hausse de la production.

Les grands producteurs de pétrole ont affirmé dimanche que l’offre mondiale de brut l’année prochaine surpasserait la demande, appelant à l’adoption de «nouvelles stratégies» basées sur des ajustements de la production.

Cette déclaration conjointe a été diffusée à l’issue d’une réunion à Abou Dhabi de pays membres de l’Opep (Organisation des pays exportateurs de pétrole) et non membres du cartel, au moment où la dégringolade des prix de l’or noir fait craindre un effondrement des cours comme en 2014.

Le ministre saoudien de l’Energie Khaled al-Faleh a annoncé que son pays, le premier exportateur mondial de pétrole, allait réduire ses exportations de 500.000 barils par jour (bpj) en décembre.

La Russie s’est elle engagée à s’aligner sur tout nouvel accord permettant de limiter la production.

A lire aussi...