Bourses européennes en mode digestion de résultats d’entreprises

AWP

1 minutes de lecture

L’Eurostoxx a grappillé 0,06%.

Les Bourses européennes ont terminé en ordre dispersé mercredi, digérant de nombreux résultats d’entreprises, dans un marché toujours attentif à la thématique liée au Brexit.

«Ce sont des événements microéconomiques qui ont influé sur la tendance», a commenté auprès de l’AFP Daniel Larrouturou, gérant actions à Dôm Finance, citant notamment «des prises de bénéfices sur les valeurs technologiques à la suite notamment d’un avertissement sur résultats de Texas Instruments».

Le fabricant américain de composants électroniques a annoncé des résultats inférieurs aux attentes sur fond de tensions commerciales.

En revanche, l’annonce d’un éventuel troisième report du Brexit n’a pas «fait baisser la tendance», a affirmé M. Larrouturou, car cela «ne remet pas en cause» le principe d’un Brexit avec un accord de divorce.

Le Premier ministre britannique, Boris Johnson, a réussi mardi soir à faire approuver par la Chambre des communes le principe du nouvel accord de sortie qu’il a conclu avec Bruxelles mais les députés ont refusé le calendrier à marche forcée qu’il voulait leur imposer pour se prononcer d’ici à jeudi sur un texte de 110 pages.

Boris Johnson a, en conséquence, annoncé qu’il suspendait l’examen de l’accord par le Parlement jusqu’à ce que l’Union européenne prenne une décision sur un report de la date du divorce, fixée en principe au 31 octobre.

A la suite du vote britannique, le président du Conseil européen, Donald Tusk, a recommandé aux dirigeants de l’UE «d’accepter la demande britannique pour un nouveau report de la date de sortie» du Royaume-Uni et proposé «que cela soit décidé par procédure écrite», sans besoin de convoquer un sommet, dans un message sur Twitter. Il n’a évoqué aucune durée pour ce report.

A Wall Street vers 18H50 (16H50 GMT), le Dow Jones Industrial Average prenait 0,07%, l’indice Nasdaq, à forte coloration technologique, 0,11% et l’indice élargi S&P 500 0,13%.

L’Eurostoxx a grappillé 0,06%.

Du côté des valeurs

LE SECTEUR TECHNOLOGIQUE PENALISÉ

De nombreux titres du secteur technologique en Europe ont baissé dans le sillage des résultats jugés décevants de Texas Instruments. A Paris, STMicroeconomics a lâché 2,84% à 18,48 euros, Worldline 2,70% à 57,70 euros. A Francfort, Infineon a cédé 0,82% à 16,55 euros.

ERAMET RÉSISTE

A Paris, Eramet a terminé en tête du SBF 120 (+3,91% à 48,59 euros), malgré des ventes en baisse de 6% au troisième trimestre, pénalisées notamment par la baisse du prix du minerai de manganèse.

FRESNILLO SOUS PRESSION 

A Londres, Fresnillo a abandonné 1,66% à 639,20 pence. Le producteur d’or a dévoilé des chiffres de production en baisse pour le troisième trimestre et les performances pour l’ensemble de l’année pourraient être dans le bas de ses attentes.

Les indices en un coup d’oeil

Paris - CAC 40: -0,08% à 5.653,44 points
Francfort - Dax: +0,34% à 12.798,10 points
Londres - FTSE 100: +0,67% à 7.260,74 points
Milan - FTSE MIB: -0,60% à 22.351,00 points
Madrid - IBEX 35: +0,05% à 9.385,00 points
Lisbonne - PSI 20: +0,83% à 5.057,72 points
Bourse suisse - SMI : +0,06% à 10.023,50 points
Amsterdam - AEX: -0,08% à 575,97 points
Bruxelles - BEL 20: -0,22% à 3.760,28 points

A lire aussi...