L’économie au service de la société – Autour de Jean Gadrey

Présélection prix Turgot 2018

1 minutes de lecture

Florence Jany-Catrice et Dominique Méda, Editions Les Petits Matins.

Jean Gadrey, économiste français spécialiste des services et des indicateurs de richesse. Ancien professeur à l'université Lille-I, ses réflexions lui ont valu notamment d'être invité à présider une commission du CNIS et à participer aux travaux de la Commission Stiglitz. 

Florence Jany-Catrice est professeure d’économie à l’université de Lille et chercheuse au Centre lillois d’études et de recherches sociologiques et économiques.

Dominique Méda est professeure de sociologie à l’université Paris-Dauphine, directrice de l’Institut de recherche interdisciplinaire en sciences socilaes (Irisso) et titulaire de la chaire «reconversion écologique, travail, emploi et politiques sociales», désormais coanimée avec Florence Jany-Catrice, au Collège d’études mondiales.

L'avis du Club de présélection du prix Turgot
Florence Anglès

L’homo oeconomicus est-il mort et enterré? 

Comme disait Jean Tirole, «l’Homo economicus a vécu» car cette vision économique de l’Homme rationnel en quête de son propre intérêt est trop réductrice et occulte complètement sa complexité. L’économie doit s’inscrire dans les sciences sociales et prendre en compte les besoins humains qui évoluent de manière incessante avec la société et l’environnement. 

La crise de 2008 a relancé le débat sur la pérennité de la croissance et fait ressurgir dans les esprits de certains économistes le spectre de la stagnation séculaire avancée par Alvin Hansen en 1938. L’ampleur de la crise attise les débats et fait apparaître de nouveaux paradigmes. Ainsi, l’économiste Jean Gadrey dit «Adieu à la croissance» et propose de remplacer le régime productiviste actuel par un nouveau modèle post-croissance orienté vers la qualité et la durabilité prenant en compte les enjeux écologiques et sociétaux.

«L’économie au service de la société» est un hommage à cet économiste français. Quatre grands thèmes sont abordés par les différents auteurs: la relation de service et les systèmes nationaux d’emploi; la productivité, les performances et l’utilité sociale; la comptabilité nationale, le PIB et les nouveaux indicateurs; les défis de la société actuelle. Ce livre apporte une vision alternative, loin du sentier tracé de l’orthodoxie économique afin de mieux appréhender les questions prégnantes d’une société en pleine mutation: la transition écologique et la lutte contre les inégalités.