Le fonds immobilier «Hospitality» de Credit Suisse impacté par la pandémie

AWP

1 minutes de lecture

La crise du coronavirus a entraîné une baisse des revenus locatifs et la valeur des immeubles a diminué en comparaison annuelle.

Le fonds immobilier «Hospitality» de Credit Suisse versera un dividende plus bas pour l’exercice 2020. La crise du coronavirus a entraîné une baisse des revenus locatifs et la valeur vénale des immeubles a diminué en comparaison annuelle.

Actuellement, le fonds «Credit Suisse Real Estate Fund Hospitality» prévoit de verser un dividende entre 2,50 et 2,80 francs, a indiqué la banque aux deux voiles vendredi soir. Au titre de l’exercice précédent, le versement s’était élevé à 3,40 francs.

Les revenus locatifs du fonds proviennent principalement des secteurs hôtels/restaurants et campus/écoles. En plus de la baisse des recettes liée à la situation extraordinaire en Suisse, la baisse de fréquentation des hôtels a entraîné une demande élevée de réduction ou reports des loyers. Au 15 juin 2020, les revenus locatifs étaient à 19,6% des revenus potentiels annuels.

A fin juin, la valeur du portefeuille du fonds était par ailleurs en recul de 2,5% environ par rapport à fin 2019. Les comptes semestriels non audités seront publiés fin août.

Entretemps, la vente des hôtels alpins du fonds à Swiss Hotel Properties, filiale d’Aevis, a été finalisée en grande partie. Le produit de la vente permettra de rembourser 10,0 francs par part aux investisseurs. Le Swiss Holiday Park de Morschach ne sera finalement pas repris par Swiss Hotel Properties.

A lire aussi...