UBS solde une affaire liée aux subprimes aux USA

AWP

1 minutes de lecture

La banque a conclu un accord avec le procureur de l’Etat de New York, Eric Schneiderman, et a versé 230 millions de dollars pour solder le dossier.

UBS a réglé un nouveau litige aux Etats-Unis concernant des titres adossés à des créances hypothécaires (RMBS), à l’origine de la crise des subprimes à partir de 2007. La banque a conclu un accord avec le procureur de l’Etat de New York, Eric Schneiderman, et a versé 230 millions de dollars pour solder le dossier, a indiqué mercredi le bureau du magistrat dans un communiqué.

A l’instar d’autres établissements, UBS a été accusé aux Etats-Unis d’avoir trompé des clients en leur vendant des titres adossés à des créances hypothécaires de faible qualité. Dans le cadre de l’accord avec le procureur, le groupe zurichois a versé 189 millions de dollars à des propriétaires immobiliers et des communes de New York et 41 millions à l’Etat de New York.

«Avec cet accord, nous avons résolu un ancien litige des années 2006 et 2007 concernant les RMBS, qui était entièrement couvert par des provisions», a indiqué un porte-parole d’UBS, cité par l’agence ats.

UBS est la septième banque a avoir conclu un accord avec la justice new-yorkaise concernant les RMBS. Le montant total versé dans le cadre de ces accords s’élève à 3,93 milliards de dollars.

A lire aussi...