Swiss Re veut se désengager du charbon d’ici 2040

AWP

1 minutes de lecture

Le réassureur veut aussi réduire les émissions carbone de 35% dans son portefeuille d’investissement d’ici 2025.

Swiss Re compte se désengager totalement du charbon d’ici 2030 dans les pays de l’OCDE et d’ici 2040 dans le reste du monde. Le réassureur veut aussi réduire les émissions carbone de 35% dans son portefeuille d’investissement d’ici 2025.

En 2023, Swiss Re introduira «de nouveaux seuils de charbon thermique pour les traités d’assurance et de réassurance dans les secteurs d’activités de biens, ingénierie, multirisques, crédit et caution, et fret maritime», selon le communiqué publié mardi par le réassureur. Ces seuils seront abaissés progressivement, afin de «supprimer complètement» l’exposition au charbon thermique dans les pays de l’OCDE d’ici 2030 et dans le reste du monde d’ici 2040.

L’objectif est d’arriver à un portefeuille d’investissement à zéro émission de gaz à effet de serre d’ici 2050. Pour y arriver, il veut réduire «l’intensité carbone» du portefeuille d’obligations et d’actions de 35% d’ici 2025. Swiss Re veut éliminer progressivement tous les investissements à base de charbon du portefeuille d’ici 2030.

Le groupe s’engage aussi à accroître ses investissements dans les infrastructures renouvelables de 750 millions de dollars. Il souhaite aussi étendre l’exposition aux obligations vertes, sociales et durables à 4 milliards de dollars d’ici la fin 2024, contre 2,6 milliards de dollars fin 2020.

A lire aussi...