Suva réalise une performance de 5,1% sur ses placements en 2020

AWP

1 minutes de lecture

Le résultat de cette performance est supérieur à la moyenne de 4,5% relevée sur les dix dernières années.

La caisse nationale d’assurance accident Suva a réalisé une performance de 5,1% sur ses placements en 2020, malgré la crise pandémique persistante. Les actions, les placements alternatifs et l’immobilier ont largement contribué à ce résultat.

Le résultat de cette performance est supérieur à la moyenne de 4,5% relevée sur les dix dernières années, souligne le communiqué publié lundi.

La forte repris des marchés des actions au premier trimestre de l’année dernière a permis à cette catégorie de placements de contribuer «le plus largement à la performance réalisée». A l’inverse, les investissements sur le marché monétaire ont pâti des taux d’intérêt négatifs.

Les valeurs immobilisées ont quant à elles progressé pour s’établir à 56 milliards de francs en 2020. Ces fonds «couvrent les provisions prescrites par la loi pour les quelque 82’000 rentes versées, pour les frais de traitement et indemnités journalières futurs ainsi que pour d’autres prestations légales d’assurance découlant d’accidents et de maladies professionnelles déjà survenus», explique Hubert Niggli, le chef du département finances, cité dans la publication.

Les excédents de fonds propres peuvent aussi profiter aux assurés sous la forme de primes plus basses. Le Conseil de la Suva décidera de l’affectation du résultat de l’exercice 2020 le 18 juin prochain.

La performance de 5,1 % enregistrée en 2020 est supérieure à celle de l’indice LPP 25 (2015) de Pictet, qui se situe à 3,1%, et elle dépasse celle de l’indice Credit Suisse des caisses de pension suisses, à savoir 4,1%, indique la Suva.

En comparaison pluriannuelle, la Suva a réalisé une performance cumulée de 118,3% depuis le 1er janvier 2000, contre 105,1% pour l’indice LPP 25 (2000/2005/2015) et 93,8% pour l’indice CS des caisses de pension.

A lire aussi...