RBS réduit la voilure

AWP

1 minute de lecture

Au moment de la réintégration de sa filiale Williams & Glyn, le groupe supprime 800 emplois en Angleterre et au Pays de Galles.


© Keystone

Royal Bank of Scotland a annoncé mardi la fermeture de 162 agences en Angleterre et au Pays de Galles, avec près de 800 emplois supprimés à la clé, au moment où la banque britannique réintègre dans son giron sa filiale Williams & Glyn.

«Après un passage en revue de notre réseau d’agences en Angleterre et au Pays de Galles, nous avons pris la décision de fermer 162 agences Royal Bank of Scotland», a expliqué la banque. «Par conséquent, quelque 792 emplois vont être supprimés et nous proposons à nos collègues des départs volontaires», a-t-elle ajouté.

Ce plan s’inscrit dans le cadre de la réintégration pleine et entière au sein du groupe de sa filiale de banque de détail Williams & Glyn, qui devait en principe être cédée. Cette vente faisait partie d’un ensemble de cinq cessions ordonnées depuis 2009 par la Commission européenne, en échange de son feu vert à l’aide apportée par le gouvernement britannique à RBS pendant la crise financière internationale il y a dix ans.

A la faveur de cette aide, RBS a été nationalisée et les pouvoirs publics britanniques possèdent encore 71% de son capital, mais RBS n’a pu réaliser que quatre des cinq cessions exigées par Bruxelles, le groupe bancaire ne parvenant pas à trouver preneur pour Williams & Glyn.

Le gouvernement britannique a proposé comme alternative à Bruxelles que RBS dépense 750 millions de livres (850 millions d’euros) pour améliorer la concurrence sur le marché des services bancaires aux PME, ce que la Commission a accepté en septembre dernier.

Depuis, le groupe bancaire, qui a dégagé en 2017 son premier bénéfice net annuel depuis la crise financière, a engagé la réintégration de Williams & Glyn sous sa gestion directe.

RBS a expliqué mardi qu’il disposait désormais, dans ce contexte, d’agences RBS (ou de sa marque NatWest) et d’agences Williams & Glyn trop proches au plan géographique. Un total de 109 agences qui vont fermer sont ainsi situées à moins d’un kilomètre d’une agence «soeur».

Le principal syndicat britannique, Unite, a réagi avec colère. «La décision de RBS de fermer 60% de son réseau bancaire Williams & Glyn constitue un véritable reniement des responsabilités de service de la banque vis-à-vis de ses clients», a déploré le syndicat.

Cette annonce a été rendue publique le 1er mai, journée internationale des travailleurs, qui n’est pas un jour férié au Royaume-Uni.

A lire aussi...