Lusenti Partners renforce son équipe

Communiqué, Lusenti Partners

1 minutes de lecture

Luis Veiga rejoint le cabinet de conseil et Ilir Roko en devient associé.

Dans le cadre de l’extension et du développement de ses activités, Lusenti Partners renforce ses équipes.

Ainsi, Luis Veiga rejoint la société en qualité de conseiller en investissements, en charge des activités commerciales et du suivi de clients ; au bénéfice d’un master en économétrie (méthodes quantitatives appliquées à la finance) et en économie, Luis est actif depuis plus de 2 décennies dans les domaines des placements institutionnels. Il a occupé des fonctions techniques et de relations avec la clientèle dans des entreprises bancaires, financières et industrielles de renom, tels que UBS, Capital International, Citigroup, Hewlett Packard et Pittet Associés. Par ailleurs, Luis est également chargé d’enseignement à la Haute Ecole de Gestion de Genève.

En outre, Ilir Roko, actif depuis plus de 10 ans dans l’entreprise, en devient associé. Responsable à titre principal d’un portefeuille de clients institutionnels, Ilir est un spécialiste reconnu des applications quantitatives liées à la finance : détermination des allocations stratégiques et de leur mise en œuvre, analyses des performances, des risques des coûts. Il est titulaire d’un doctorat en économétrie et a enseigné de nombreuses années en qualité de chargé de cours à l’Université de Genève.

Lusenti Partners est un cabinet de conseils spécialisé en investissements pour institutionnels, surtout les caisses de pensions, actif depuis près de 20 ans en Suisse – essentiellement en Suisse romande – ainsi qu’en Europe. L’entreprise accompagne les conseils de fondation en matière de placements, avec pour objectif d’améliorer durablement leurs résultats : optimisation des performances (ajustées aux risques), réductions de coûts, améliorations de la transparence et de la gouvernance. Indépendante de tout groupe financier, focalisée sur le conseil en investissements, appliquant une rémunération transparente sur la base d’honoraires, la société évite les conflits d’intérêts.

A lire aussi...