Lombard Odier: partenariat avec la Carpenters Workshop Gallery

Communiqué, Lombard Odier

2 minutes de lecture

«Le partenariat avec la Carpenters Workshop Gallery était une évidence pour Lombard Odier», souligne Frédéric Rochat, Associé-gérant de Lombard Odier.

En partenariat avec le Groupe Lombard Odier, la Carpenters Workshop Gallery a le plaisir de présenter l’exposition DYSFUNCTIONAL qui se tiendra à la Galleria Giorgio Franchetti alla Ca’d’Oro le long du Grand Canal, à l’occasion de la Biennale Arte 2019.

Cette exposition mettra à l’honneur des artistes prometteurs et renommés, qui abolissent la frontière ténue séparant art, architecture et design. Les œuvres créées spécialement pour ce site unique, allieront un savoir-faire extraordinaire avec une expression artistique et émotionnelle hors du commun.

17 des artistes de la Carpenters Workshop Gallery ont été invités à créer un dialogue entre l’architecture remarquable du Palais Ca’d’Oro, sa prestigieuse collection d’œuvres de grands maîtres italiens et la fine fleur du design contemporain de collection. Parmi eux: l’Atelier Van Lieshout, Studio Drift, Maarten Baas, Nacho Carbonell, Vincent Dubourg, Verhoeven Twins ou encore Virgil Abloh, qui a rejoint la galerie récemment.

Leurs créations s’inspireront de l’héritage artistique de la galerie Giorgio Franchetti, qui abrite des chefs d’œuvre tels que le Saint Sébastien d’Andrea Mantegna, La Crucifixion de Jan van Eyck et le Rio de la Plata de Bernini, modèle en terre cuite pour la Fontaine des Quatre-Fleuves.

Les œuvres de l’exposition entreront en résonnance avec l’extraordinaire héritage artistique vénitien et le savoir-faire inégalé de ses artisans. Virgil Abloh, qui vient tout juste de compléter la prestigieuse lignée d’artistes internationaux de la galerie, exposera ainsi sa première collection de sculptures, inspirée par Venise, sa lagune et le phénomène de «l’acqua alta» (marée haute).

Sous les branches des sculptures organiques de Nacho Carbonell, les mosaïques de la cour monumentale du XVe siècle se mueront en une forêt lumineuse. La texture brillante de ces créations rappellera les décors dorés et polychromes qui ornaient la façade du palais, tandis que leurs cocons en maille métallique feront écho aux quadrilobes des fenêtres de la «maison d’or».

DYSFUNCTIONAL s’efforce de transcender la fonction pour sublimer l’expression artistique. Le thème du «dysfonctionnement», défini comme une «perturbation des rapports sociaux habituels», invite les visiteurs à repenser les relations conventionnelles entre forme et fonction, art et design, histoire et modernité.

Julien Lombrail et Loïc le Gaillard, cofondateurs de la Carpenters Workshop Gallery, expliquent ainsi leur démarche: «Nous avons délibérément choisi d’organiser DYSFUNCTIONAL dans le cadre de l’évènement artistique le plus important au monde, la Biennale d’art contemporain de Venise, afin de mettre en lumière ces questions de fond: qu’est-ce qui définit une œuvre d’art? Pourquoi les œuvres d’art ne pourraient-elles pas être également fonctionnelles? et quand est-ce que le design devient de l’art? Toutes les œuvres seront l’expression de talents créatifs extraordinaires, à apprécier pour leur beauté, ou pour l’émotion qu’elles susciteront. Le dialogue qui en découlera s’inscrit dans le prolongement de la démarche initiée par le Baron Giorgio Franchetti, collectionneur avant-gardiste qui a insufflé une nouvelle énergie à la Ca’d’Oro en 1894. En partenariat avec Lombard Odier, avec qui nous partageons la même vision, nous souhaitons proposer aux visiteurs un voyage dans le temps immersif et explorer ainsi les démarcations fluctuantes entre art et design, dans le contexte du riche héritage vénitien».

«Le partenariat avec la Carpenters Workshop Gallery était une évidence pour Lombard Odier», souligne Frédéric Rochat, Associé-gérant de Lombard Odier et coresponsable de la Clientèle Privée. «Nous partageons en effet la même volonté de repenser constamment nos domaines d’activités respectifs. Cette exposition parvient à abolir la frontière entre art et design, grâce à des œuvres uniques, exécutées avec un savoir-faire exceptionnel. L’innovation et le sur-mesure font partie intégrante de l’identité de Lombard Odier qui a toujours su se réinventer au fil de sept générations et plus de deux siècles d’existence, pour proposer en toutes circonstances des conseils novateurs et personnalisés à ses clients».