IMF Bentham et Omni Bridgeway annoncent leur intention de fusionner

Communiqué, IMF Bentham & Omni Bridgeway

2 minutes de lecture

«Nous considérons la fusion comme un partenariat de forces complémentaires», a déclaré Raymond van Hulst, directeur général d'Omni Bridgeway.


De gauche à droite: Raymond van Hulst (Managing Director Omni Bridgeway); Wieger Wielinga (Managing Director Omni Bridgeway); Andrew Saker (Managing Director et CEO IMF Bentham).

IMF Bentham Limited (ASX:IMF) (IMF Bentham), principal bailleur de fonds de litiges et de différends, annonce l'acquisition d'Omni Bridgeway Holdings BV (Omni Bridgeway) et crée ainsi un bailleur de fonds mondial et diversifié avec plus de 2,2 milliards de dollars australiens de capital pour financer les litiges et procédures complexes et d'envergure à travers le monde.

À l’issue de la transaction, IMF Bentham fera l’aquisition de toutes les activités d'investissement et commerciales d'Omni Bridgeway. La valeur minimale de la transaction s'élève à environ 55 millions d'euros, montant qui peut encore augmenter en fonction de l'évolution future de l'activité.

«Bien que la transaction implique l'achat par IMF Bentham des activités d'Omni Bridgeway, il s'agit d'une fusion entre égaux», a déclaré Andrew Saker, directeur général et président directeur général d’IMF Bentham.

Cette alliance constitue une formidable plus-value pour les clients, avec 18 bureaux dans 10 pays aux États-Unis, au Canada, en Asie, en Europe, en Australie et au Moyen-Orient où officient 145 professionnels expérimentés dans les systèmes juridiques et de recouvrement parlant plus de 20 langues. Ensemble, IMF Bentham et Omni Bridgeway combinent 33 ans d'expérience dans le financement et le recouvrement de créances dans le monde entier. Cette opération permet la création d’un partenaire fiable pour les particuliers, les entreprises et les conseillers professionnels à la recherche de solutions financières stratégiques. Ces solutions sétendent du début d'une affaire jusqu'à son dénouement, en passant par le procès, l'appel, l'exécution et le recouvrement judiciaire, et comprennent notamment:

  • le financement et la gestion des litiges, l'exécution internationale des jugements et sentences (y compris à l'encontre des gouvernements sur tous les continents);
  • l'exécution des créances irrécouvrables des banques et des créances subrogées des compagnies d'assurance;
  • une première mondiale en matière de protection des coûts après événement dans les juridictions où les coûts sont transférés.

L'accord marie deux pionniers de l'industrie du financement des litiges. IMF Bentham a commencé à financer des différends en Australie dans les années 1990 et a contribué à façonner l'industrie mondialisée du financement des litiges grâce à une expansion continue et à des taux de réussite et des rendements remarquables.

Omni Bridgeway a été fondée aux Pays-Bas en 1986 et est reconnue comme l'un des principaux financiers de créances de grande valeur et un spécialiste mondial de l'exécution transfrontalière contre les gouvernements. Le groupe Omni Bridgeway comprend ROLAND ProzessFinanz, l'un des principaux bailleurs de fonds allemands ayant rejoint Omni Bridgeway en 2017, ainsi que la coentreprise d'Omni Bridgeway avec IFC (qui fait partie du groupe Banque mondiale), un fonds dédié et un centre d'expertise basé à Dubaï visant à aider les banques à financer et à gérer l'exécution des prêts non performants et des litiges connexes dans la région Moyen-Orient et Afrique.

«Tout comme IMF Bentham, Omni Bridgeway est à l'avant-garde de l'industrie du financement des différends dans ces régions depuis des décennies», a déclaré Andrew Saker, CEO d’IMF Bentham. «En tant que l'un des principaux bailleurs de fonds de l'Europe continentale, Omni Bridgeway offrait des avantages uniques par rapport à d'autres candidats à l'acquisition qu’IMF Bentham envisageait pour son expansion européenne. Ces facteurs, combinés à une forte adéquation culturelle, ont clairement montré que la fusion était le bon choix au bon moment pour les deux entreprises.»

Grâce à la fusion, IMF Bentham et Omni Bridgeway atteignent un objectif commun de diversification mondiale et de présence sur les principaux marchés du contentieux. Leur nouvelle équipe comprend des professionnels possédant une vaste expertise dans tous les types de litiges, des économistes, des experts financiers, des professionnels de la veille économique et de la recherche d'actifs.

«Nous considérons la fusion comme un partenariat de forces complémentaires», a déclaré Raymond van Hulst, directeur général d'Omni Bridgeway. «Ensemble, nous avons la taille mondiale et la compréhension locale nécessaires pour les conflits complexes d'aujourd'hui, qu'ils soient multi-juridictionnels ou domestiques.»

«Depuis que nous avons été présentés par Houlihan Lokey, une banque d'investissement globale de premier plan, en mars 2018, nous nous sommes associés sur de nombreux projets et avons découvert qu’IMF Bentham et Omni Bridgeway, qui ont évolué sur des chemins parallèles, ont une vision commune et un engagement envers l'excellence qui nous distingue de la concurrence», a déclaré Andrew Saker.

IMF Bentham continuera d'être cotée à l'Australian Securities Exchange et le groupe combiné utilisera des pratiques commerciales, d'information et de comptabilité de premier ordre qui ont façonné la réputation d'IMF Bentham en tant que financier fiable et digne de confiance en matière de litiges. Le groupe fusionné prendra une nouvelle identité globale en attendant la création d’une nouvelle marque prévue pour le 30 juin 2020.