Bénéfice en baisse pour la Commonwealth Bank

AWP

1 minutes de lecture

«Les fondamentaux de notre activité demeurent bons», a déclaré le directeur général de la banque Matt Comyn.

 

La première banque australienne, la Commonwealth Bank of Australia (CBA), a annoncé mercredi un baisse de son bénéfice annuel, qui est venue couronner un exercice compliqué par les affaires et le changement de sa direction.

Le premier prêteur d’Australie et sa première entreprise par la capitalisation boursière a dégagé lors de cet exercice décalé un bénéfice net de 9,37 milliards de dollars australiens (5,9 milliards d’euros), en recul de 4% par rapport à l’année précédente.

Au cours de l’exercice bouclé le 30 juin, le bénéfice sous-jacent, indice préféré par les banques australiennes qui exclut les dépréciations et les éléments exceptionnels, a accusé une baisse de 4,8% à 9,23 milliards AUD, ce qui est inférieur aux attentes des analystes.

Ce recul est essentiellement dû à une amende de 700 millions de dollars australiens (447 M EUR) acceptée en juin par la banque pour mettre fin à des poursuites. Un montant largement plus élevé que ce que la Commonwealth avait anticipé, puisque elle n’avait provisionné que 375 M AUD pour se couvrir.

«En dépit des défis auxquels nous avons été confrontés cette année, les fondamentaux de notre activité demeurent bons», a déclaré le directeur général de la banque Matt Comyn, dont ce sont les premiers résultats annuels à ce poste.

«Nous avons continué de renforcer nos comptes. Cette performance a permis un dividende augmenté pour les actionnaires.»

La banque, qui compte tenu de sa taille est un peu le baromètre du secteur bancaire australien, a annoncé un dividende au deuxième semestre de 2,31 HKD, ce qui porte le dividende pour l’ensemble de l’exercice à 4,31 HKD, en hausse de 2 cents par rapport à l’année précédente.

Les 12 derniers mois ont été houleux pour le mastodonte australien qui a notamment vu son ex-directeur général démissionner sous la pression des scandales. Il a été remplacé par M. Comyn qui tente de redorer l’image de l’établissement.

La Commonwealth a accepté en juin une amende de 700 millions de dollars australiens, l’amende civile la plus élevée jamais imposée à une entreprise australienne, pour mettre fin à des poursuites pour infractions aux législations sur le blanchiment et sur le financement du terrorisme.

Cet accord fait suite à une médiation imposée par la justice entre la banque et le service australien de renseignement financier Austrac, qui avait assigné la CBA en août 2017 devant la Cour fédérale.

La banque était accusée d’avoir contrevenu plus de 53.000 fois à la législation sur le blanchiment et le financement du terrorisme, en particulier avec ses automates de dépôts d’espèces.

A lire aussi...