Airesis creuse ses pertes au premier semestre

AWP

1 minutes de lecture

La société d’investissement vaudoise a vu ses recettes divisées par deux à 32,2 millions de francs, tandis que le résultat d’exploitation s’est enfoncé dans le rouge à -18,3 millions.

La société d’investissement vaudoise Airesis a creusé ses pertes au premier semestre, la pandémie de coronavirus ayant lourdement affecté les activités de l’entreprise montreusienne, a-t-elle annoncé vendredi dans son rapport à mi-parcours.

Au niveau du groupe, Airesis a vu ses recettes divisées par deux à 32,2 millions de francs, tandis que le résultat d’exploitation (Ebit) s’est enfoncé dans le rouge à -18,3 millions. Au premier semestre 2019, l’Ebit s’était inscrit à -2,0 millions.

L’entreprise a bouclé les six premiers mois sur une perte nette de 18,5 millions de francs, après un résultat net négatif de 1,9 million un an plus tôt.

Ses deux investissements dans le matériel et les vêtements sportifs ont été lourdement pénalisés par les mesures sanitaires. La marque française Le Coq Sportif a inscrit une perte nette de près de 15 millions d’euros, contre un bénéfice de 124’000 euros un an plus tôt.

Le chiffre d’affaires de la marque tricolore a été divisé par deux à 29,2 millions d’euros. La forte reprise attendue en fin d’année devrait permettre à la marque du XV de France de dégager un chiffre d’affaires de 65 à 70 millions d’euros au second semestre et d’afficher un résultat net positif.

La marque de skis Movement s’est également enfoncée dans le rouge à -2,1 millions de francs, contre -1,9 million au premier semestre 2019. Les ventes ont atteint 0,9 million, à comparer aux 1,8 million dégagés un an plus tôt. L’entreprise s’est réorganisée et a progressivement abandonné la distribution d’autres marques pour se concentrer sur son coeur de métier.

A lire aussi...