Zone euro: inflation revue à la baisse en novembre à 1,9%

AWP

1 minutes de lecture

Ce chiffre est légèrement inférieur aux attentes des analystes interrogés par le fournisseur de services financiers Factset, qui tablaient sur 2,0%.

Le taux d’inflation annuel dans la zone euro a ralenti en novembre pour atteindre 1,9%, a annoncé lundi l’Office européen des statistiques Eurostat, revoyant à la baisse une première estimation à 2,0% publiée fin novembre.

Ce chiffre est légèrement inférieur aux attentes des analystes interrogés par le fournisseur de services financiers Factset, qui tablaient sur 2,0%.

En octobre, l’inflation dans la zone euro était de 2,2%.

Pour la BCE, une inflation annuelle très légèrement inférieure à 2,0% sur un an est considérée comme un signe de bonne santé de l’économie.

Comme les mois précédents, la cherté de l’énergie contribue le plus fortement à la hausse des prix en zone euro. En novembre, les prix de l’énergie ont crû de 9,1%, ce qui est toutefois bien moins qu’en octobre: +10,7%.

L’inflation sous-jacente (hors énergie, produits alimentaires, boissons alcoolisées et tabac, qui exclut par conséquent les produits particulièrement volatils) a elle aussi ralenti en novembre, pour atteindre 1,0%, contre 1,1% en octobre.

L’inflation est la plus faible en Irlande (0,8%) et au Portugal (0,9%) et reste la plus élevée en Estonie (3,2%).

Elle a atteint en novembre 2,2% en Allemagne et en France.

 

Zone euro: excédent commercial de 14,0 milliards d’euros en octobre
La zone euro a enregistré en octobre un excédent commercial de 14,0 milliards d’euros, en baisse par rapport au même mois de 2017, où il avait atteint 17,8 milliards d’euros, a annoncé jeudi Eurostat.
Sur les dix premiers mois de l’année, l’excédent commercial de la zone euro atteint 156,0 milliards d’euros, contre 187,0 milliards de janvier à octobre 2017.
Pour l’ensemble de l’Union européenne, un déficit commercial de 7,7 milliards d’euros a été enregistré en octobre contre un déficit de 1,8 milliard lors du même mois de 2017.
Par ailleurs, sur les dix premiers mois de l’année, l’UE a enregistré un déficit commercial de 22,4 milliards d’euros, contre un excédent de 4,1 milliards d’euros de janvier à octobre 2017.