USA: les demandes d’allocations chômage poursuivent leur recul

AWP

1 minutes de lecture

Les autorités recensent 196’000 nouvelles inscriptions pour la semaine close le 6 avril, soit 8’000 de moins que la semaine précédente. Les analystes tablaient sur une hausse.

Les demandes hebdomadaires d’allocations chômage aux Etats-Unis ont continué de reculer, retombant à leur plus bas niveau depuis fin 1969, a indiqué le département du Travail jeudi.

Le ministère a recensé 196’000 nouvelles inscriptions, en données corrigées des variations saisonnières pour la semaine close le 6 avril, soit 8’000 de moins que la semaine précédente. Le chiffre de la semaine d’avant a été en outre révisé en hausse de 2’000 à 204’000.

Les analystes ont été pris de court ayant tablé sur une hausse de ces demandes.

La moyenne globale des nouvelles inscriptions hebdomadaires au chômage sur quatre semaines s’est établie à 207’000, en baisse de 7’000 par rapport à la même période la semaine précédente.

Le marché du travail américain est resté très solide au vu du fort rebond des embauches en mars après la frayeur d’un brusque coup de frein en février.

Le taux de chômage est resté à 3,8%, proche de son plus bas niveau en presque cinquante ans.

L’économie des Etats-Unis a créé 196’000 nouveaux emplois le mois dernier, après seulement 33’000 en février (chiffre révisé à la hausse), ce qui avait fait craindre un ralentissement abrupt de l’activité.